Menoua/ Coopération décentralisée : « Les rails sont désormais bien posés ».

Publié le 31 Déc 2017 par Augustin Roger MOMOKANA

Spread the love

 

Deux émissaires de la ville de Nantes, Gildas Salaün et Maurice Berthiau, séjournent à Dschang dans le cadre d’une visite de travail. Ils y resteront jusqu’à samedi 21 mai dans le cadre de l’évaluation  des projets de coopération.

Les deux hôtes ont un programme chargé. Ce qui leur permet d’évaluer les avancées de la coopération entre Nantes et Dschang.  Le bilan est  positif sur toute la ligne.  Trois responsables de la communauté urbaine de Douala étaient de la partie, afin de s’imprégner des réalités de la coopération décentralisée dont Dschang est la référence au  Cameroun.

A leur arrivée mardi dans la ville ils ont effectué deux importantes visites de courtoisies, notamment au préfet de la Menoua et au recteur de l’Université de Dschang.  La coopération avec l’université de Dschang va être réactivée, pour le bonheur de Dschang et Nantes.

Puis la journée de mercredi 18 mai a été consacrée à  la présentation des bilans d’activités des différents établissements publics communaux, en l’occurrence la base nautique, le musée des civilisations, l’office de tourisme, l’agence municipale de l’eau et de l’énergie, l’agence municipal de la gestion des déchets. Non seulement l’on a parlé des réalisations, mais également des perspectives et  des difficultés.

Au sortir de cette séance, Maurice Berthiau a exprimé sa satisfaction à notre journal : « avant de partir en retraite, j’avais souhaité venir à Dschang. Parce que à Dschang subsistaient encore quelques difficultés qui pouvaient survenir par la suite.  Là je vais partir en retraire heu-reux.  Les rails sont bien posés, c’est-à-dire que tout est aplani. Donc aucun souci à se faire. »

A côté de ces présentations les hôtes de Dschang sont descendus sur le terrain, notamment à la plate-forme de compostage de Ngui et au musée des civilisations. Au musée des civilisations il est question que la commune prenne les commandes, afin que cette institution sous perfusion  se remette debout. De sources concordantes et non encore confirmées par les officiels, l’objectif est de faire la part des choses. Soit l’association qui pilote le conseil d’administration (l’Association des amis du Musée des civilisations 2AMC) mobilise les fonds nécessaires pour la prise en charge du personnel, la conservation et l’entretien de l’édifice, soit elle passe la main à la mairie. La réunion du musée était à huis-clos et aucune révélation n’a été faite au sortir.

Dans tous les cas et pour Gildas Salaün, « Le temps s’accélère et on voit que chaque semaine, chaque mois participe au développement de la commune de Dschang grâce à des compétences acquises, grâce à l’ensemble des partenaires qu’elle a pu  mobiliser »

La journée de travail s’est achevée par une recréation à la base nautique où les Gildas Salaün et Maurice Berthiau et leurs accompagnateurs ont apprécié la beauté du lac au crépuscule ; Par la suite tous se sont transportés à l’Alliance franco-camerounaise pour une projection du film « Damaru » d’Agbor Obed Agbor (meilleur film à la deuxième édition du festival du film éducatif de Dschang-festival Komane.

Les deux  émissaires de Nantes qui quittent Dschang le 21 mai seront les invités d’honneur du maire Donfack Beaudelaire à la cérémonie officielle de la 44e fête nationale du Cameroun ce vendredi 20 mai.

Momokana Augustin Roger

Sinotables  est un journal participatif ! Envie de contribuer? Envoyez votre témoignage à la rédaction de Sinotables via collaboration@sinotables.com, ou info@sinotables.com