Tribune : Les vieux nous ont menti : On ne peut pas être honnête et être riche

Publié le 31 Déc 2017 par Augustin Roger MOMOKANA

Spread the love

Nous pouvons être honnête et payer nos factures, être à l’abri des besoins mais jamais riche ;

Depuis plusieurs décennies, on invite les jeunes à créer des entreprises ;

On invite les jeunes à créer les richesses ;

L’État Camerounais a même créé des organismes de régulation comme PIFMAS, PAJER U, PIAASI ….., mais depuis ce temps, rien n’a changé ;

Même les prêts qui ont été fait n’ont pas totalement été recouverts ;

Les ainés nous ont menti, on ne peut pas être honnête et être riche ;

Mais on peut payer ses factures en étant honnête ;

Cependant il est difficile même étant fonctionnaire catégorie A2 de construire, une belle maison, de rouler en voiture ;

Il est impossible d’être commerçant avec les taxes que nous connaissons et devenir riche ;

Tous les riches sont ou ont été malhonnête dans leur carrière ;

On va vous dire que FOTSO a commercé avec un plateau sur la tête, moi, j’ai commencé avec la brouette chargées des articles mais rien;

On va dire que Dampulo a commencé avec la vente des petits articles, et il est riche, mes amis j’ai vu les potes commencer avec un shopping de 12millions à MOKOLO, aujourd’hui ils sont tjrs sur place 13 ans après;

On va dire que Fokam à commencer comme cadre de finance et aujourd’hui il est patron de Afrikland First Bank, moi j’ai un ami qui commencé comme fonctionnaire A2, mais aujourd’hui, il est toujours elan elan ;

On va dire que James Onobiono a commencé au village avant d’arriver en ville, je connais Nziko qui a commencé en ville, il a fermé depuis ;

Que les vieux nous laissent les oreilles avec les discours ;

Dites à la Jeunesse comment vous avez fait pour gagner assez de richesses en si peu de temps, moins d’un demi-siècle ;

Même en dormant au boulot on ne peut pas facilement atteindre ce seuil de richesse;

En faisant une analyse rétrospective et horizontale je découvre qu’ils nous auraient menti ;

Pour être ce qu’ils sont aujourd’hui, aucune loi normale ne peut expliquer, sauf la loi de poisson (phénomènes rares);

Pour être riche au Cameroun: il y’a trois possibilités:

– Soit vous héritez ;

– Soit vous volez (fraudez);

– Soit vous faites les choses louches

Parlant de l’Héritage :

– Soit ton père te laisse l’héritage (cas FOTSO Yves, FADIL……)

– Soit ton mari t’abandonne certaines actions (FOTSO, Courtes…..);

– Soit tu reçois des dons et les proches te valorisent (Arthur Zang);

– Soit un tonton blanchit l’argent chez toi et après tu l’ignores (Famille Tchouta Moussa) ;

Parlant du Vol ou fraude ;

– Receleur ;

– Fraude douanière ;

– Fraude fiscale ;

-Trafic d’influence ;

– Fuite d’informations ;

– Braquage des banques…. Etc.

Parlant des choses louches

– Vente de la drogue; –

Trafique de ceci ou cela ;

Bref tout ce qui est non conventionnel ;

Vous convenez avec moi que pour être riche, il faut du favoritisme, et c’est de la malhonnêteté ;

C’est vrai l’héritage est le moyen assez conventionnel pour devenir riche. Mais alors vous héritez de qui ? Qu’a-t-il fait pour devenir ce qu’il est ?

Que vous soyez même fonctionnaire A0, que vous ouvrez Cinq boutiques au marché central, que vous soyez intelligent le genre de Pascal, Einstein, vous ne serez jamais riche au Cameroun;

Vous pourriez payer vos factures, vous offrir ce que voulez, mais avoir le genre d’argent que les tétées ont là, je doute;

Mais je préfère être de la dernière catégorie, être à l’abri des besoins et ne pas être riche :

Comme le disait Sekou Touré le 28 septembre 1958 « Mieux vaut la pauvreté dans la liberté qu’à la richesse dans l’esclavage »

Zoteyo Tchoffo