Cameroun : Célestin TAWAMBA à la tête du GICAM ?

Publié le 01 Jan 2018 par Augustin Roger MOMOKANA

Spread the love

Le président du holding Cadyst Invest Célestin KAMANOU TAWAMBA pourrait devenir le prochain président du GICAM (Groupement Interpatronal du Cameroun) la principale centrale patronale du Cameroun. Il aurait  le boulevard grand ouvert  s’il manifestait l’intention.

Cet industriel, fils de la Menoua de surcroit, serait avantagé par la démission du président Armel François et du vice-Président Henri FOSSO. Selon le quotidien français Jeune Afrique qui a publié un portrait du président de Cadyst Invest  (La Pasta S.A., Cinpharm) des signes ont été relevés ces derniers temps qui prouvent que le fils de la Menoua bénéficiera du soutien du président démissionnaire lors de l’Assemblée général  élective du 27 juin prochain.  Armel François qui dirige les Plantations du Haut-Penja (PHP) et premier Vice-Président  du GICAM avait pris la tête du patronat depuis le décès d’André Fotso. Ce qui a donné lieu à toute sorte de récriminations dont la principale étant le retour du néo-colonialisme. Le mandat en cours devrait arriver à expiration en 2019.

Ainsi l’on pourrait énumérer que Célestin KAMANOU TAWAMBA a représenté le GICAM au Cameroon Business Forum le 13 mars à Douala ; et il a été désigné par le président Armel François pour accompagner le Président de la République lors de son récente visite d’Etat en Italie du 20 au 22 mars.

La probabilité de voir le président de Cadyst Invest à la tête du GICAM devient fort évidente dès lors que  Armel François et Henri FOSSO, respectivement président par intérim et vice-président De ladite organisation ont présenté leur démission au cours de la traditionnelle réunion mensuelle du Conseil exécutif tenue vendredi, 07 avril dernier. Une assemblée générale mixte, ordinaire et élective se tiendra le jeudi, 29 juin 2017 au siège du Groupement à Douala.

Augustin Roger MOMOKANA