Cameroun : Deux officiers supérieurs de l’armée tués dans un crash d’hélicoptère.

Publié le 01 Jan 2018 par Augustin Roger MOMOKANA

Spread the love

Un crash d’avion militaire a coûté la vie, dimanche 22 janvier 2017,  à Bogo, aux environs de 19 heures,  à deux officiers supérieurs de l’armée camerounaise : le Général de brigade Emile Kodji et le Colonel Kameni.

L’accident survenu à 9 km de l’arrondissement de Bogo, entre Kaou-djiga et Madidé, plus précisément à Karal Gadjiwal, dans la région de l’Extrême-nord a couté la vie à deux officiers supérieurs dont le Général de brigade Jacob Jodji, commandant de la 4ème Région militaire Interarmées, et le Colonel Alphonse Nkameni quant à lui commandant de la 4ème région de gendarmerie.

En plus des deux officiers supérieurs de notre forces armées, deux membres de l’équipage ont également trouvé la mort dans le crash : les lieutenants  Chinda  Mu Tankam et Souloukna quant à eux pilotes.

Les officiers supérieurs  revenaient d’une mission de supervision de lutte contre Boko Haram (waza) lorsque leur hélicoptère un BEL 206 immatriculé TJ-XCY a crashé.

L’hélicoptère dans lequel le Général de brigade Jacob Kodji, commandant la 4ème région militaire inter armées et le colonel Kameni, commandant de la 4ème région de gendarmerie était un hélicoptère BEL 206 immatriculé TJ-XCY. Ils étaient 4 à bord de l’hélicoptère. Le pilote, le lieutenant Tchinda serait également décédé ainsi que le second pilote, mécanicien, qui avait le grade d’adjudant. Nos sources précisent que l’accident a eu lieu entre Kaou-djiga et Madidé à 9 km de Bogo , peu après 19 heures. Notre source précise que l’hélicoptère a quitté la base de Maroua avec le général Jacob Kodji à 12h15 mn.

Selon des sources concordantes, les causes de l’accident ne sont pas encore connues. Ce que l’on sait par contre, c’est que l’avion volait à 1500 pieds, une altitude jugée normale selon un agent de la sécurité aéronautique contracté par une source. La météo quant à elle était favorable. Du coup, les hypothèses planchent sur une défaillance mécanique ou une erreur de pilotage.

Sinotables