Le préfet de la Menoua invite les médias à faire preuve de patriotisme et d’objectivité

Publié le 01 Jan 2018 par Augustin Roger MOMOKANA

Spread the love

Pour la toute première fois de l’histoire, un préfet nouvellement installé à la tête du département de la Menoua a eu la géniale idée de convier les responsables des médias installés dans son unité de  commandement à une rencontre de de contact.

La salle de réunions de la Préfecture de Dschang a réuni mardi 11 avril  autour du préfet BALUNGELI Confiance EBUNE les femmes et hommes de média  exerçant dans la Menoua.  Le préfet à cette occasion avait pour principaux collaborateurs le Deuxième Adjoint préfectoral et le Délégué départemental de la communication pour la Menoua.

« Vous avez un rôle capital à jouer dans notre société. Vous devez toujours faire votre travail avec patriotisme », a déclaré le préfet selon qui la presse peut contribuer à consolider la paix tout comme elle peut enflammer  les situations.

Très sensibles au geste du préfet, les journalistes  ont émis quelques vœux dont l’organisation de conférences de presse trimestrielles  à l’effet de faire l’état des lieux du département, le soutien à la presse locale qui ne bénéficie pas de subventions publiques, et surtout la prise en compte dans l’organisation des cérémonies et manifestations officielles dans le département de la Menoua.

BALUNGELI Confiance EBUNE a dit avoir pris acte des doléances de la presse. Mais il a martelé que les journalistes ne devraient pas oublier qu’ils sont avant tout des citoyens. A ce titre, ils doivent « vendre l’image de notre pays, de notre département. Vous devez être des journalistes responsables ». Le journaliste ne doit pas travailler pour plaire, mais pour construire. Son action doit se construire sur l’objectivité, l’intérêt général et la transparence

Augustin Roger MOMOKANA