Préfectorale : Hamid YOUFEDI installé à la sous-préfecture de Nkongsamba 2ème

Publié le 02 Jan 2018 par Augustin Roger MOMOKANA

Spread the love

NKONGSAMBA. Thomas HONA,  le préfet du Moungo, a présidé lundi 19 juin 2017 à la Place des fêtes de l’arrondissement de Bafoussam 2ème, la cérémonie de passation de commandement entre ETTA MBOKAYA ASHU (sous-préfet sortant et désormais préfet du département du Ndian) et Hamid YOUFEDI (sous-préfet entrant et en provenance de Mouanko). SINOTABLES.

L’arrondissement de Nkongsamba 2ème est le poumon et la tête de Nkongsamba. L’essentiel des infrastructures administratives, scolaires, universitaires et religieux est localisé sur son sol. D’où l’importance des missions assignées  son nouveau sous-préfet.

« Monsieur le sous-préfet, vous serez jugé à l’aune de vos réalisations  au bénéfice des populations », a lancé le préfet du Moungo Thomas HONA au nouveau chef de terre chaleureusement accueilli par le maire de Nkongsamba 2ème Thomas WANDJI qui a travaillé à Dschang en qualité de Délégué départemental des Enseignements secondaires alors que Hamid YOUFEDI était Premier Adjoint préfectoral.

Les missions du sous-préfet de l’arrondissement de Nkongsamba 2ème

Outre ses missions traditionnelles de chef de circonscription administrative Hamid YOUFEDI doit lutter contre les fumeurs de chanvre indien, le grand banditisme et les gangs de cambrioleurs qui écument et mettent à sac les services publics. Il devra éradiquer les pressoirs sauvages, lutter contre les tentatives de création de nouvelles chefferies traditionnelles, stopper la prolifération des gares routières de fortune  sur la Route Nationale N°5, régler les conflits fonciers  et domaniaux,  veiller sur les chefferies des communautés qui bénéficient de la tolérance administrative, et préserver enfin l’autorité des chefs traditionnels et des autorités administratives.

Qui est Hamid YOUFEDI le nouveau sous-préfet de Nkongsamba 2ème ?

Hamid YOUFEDI est né le 18 mars 1971 à Bangoua. Après ses études de droits sanctionnées par une licence  et une maitrise en droits des affaires à l’Université de Yaoundé II, il rentre dans la vie active. Ce qui lui donner de servir deux organisations non gouvernementale (ONG). C’est en 2002 qu’il est admis à l’ENAM d’où il  sort Administrateur civil. D’abord cadre d’appui au Ministère de l’Administration territoriale et de la décentralisation. Puis en 2004 il est nommé Premier Adjoint préfectoral de la Menoua,  et de 2005 à 2009, président de la commission de passation des marchés publics cumulativement avec ses fonctions de Premier Adjoint préfectoral. Il a été également Premier Adjoint Préfectoral de Mbengwi.  En janvier 2011 il a été nommé sous-préfet de l’arrondissement de Mouanko, dans la Sanaga Maritime. Hamid YOUFEDI est marié, père d’enfants et Administrateur civil principal.

Nous ne savons pas si notre pirogue pourra encore prendre la barque comme quand il était là

Une forte colonie humaine de Mouanko, bien identifiable par son pagne et ses tee-shirts, a assisté à la cérémonie de passation de commandement. Selon un membre de cette communauté approché par notre reporter, « M. Hamid YOUFEDI a mis en haut Mouanko. Il a impulsé le développement chez-nous. Que ce soit sur le plan de la chefferie traditionnelle, du tourisme et même du travail. Il a été à l’origine de beaucoup de changements dans l’arrondissement de Mouanko. C’est avec un grand regret que nous assistons à son départ. Nous ne savons pas si notre pirogue pourra encore prendre la barque comme quand il était là ».

 Augustin Roger MOMOKANA