Communautés Leffé-Foto : Une nouvelle équipe pour préparer le 30ème anniversaire de l’ADIL

Publié le 03 Jan 2018 par Augustin Roger MOMOKANA

Spread the love

Les Baleffé  (chefferie de 3e degré du groupement Foto) de l’intérieur et de l’extérieur étaient réunis  les 24  et 25 juin dernier, à  l’occasion du 29ème congrès  de leur village.  D’importantes  activités ont été menées qui ont été sanctionnées par des mesures visant la bonne préparation du 30 anniversaire de l’Association pour le Développement Intégré de Leffé (ADIL) et le 18ème du règne de Nkuéti Leffé.

Le sport comme facteur d’épanouissement et du bien-être

Au menu, d’intenses activités sportives dont la marche, le marathon, et un match de football ayant opposé les résidents de Yaoundé à ceux de Douala. A l’issue, il a été demandé aux uns et aux autres de se doter de survêtements et de chaussures appropriées pour la prochaine édition. Selon Paul MOMO il est question que les différents quartiers du village soient identifiés chacun  par une tenue de sport. Par ailleurs, le hand ball sera ajouté au football et un tournoi sera organisé pour déterminer les demi-finalistes qui animeront le congrès.

Deux fils du village, médaillés aux jeux Universitaires et scolaires de Bamenda et Buea 2017 ont présenté leur médaille à la communauté. Il s’agit de TONNANG NANDJOU Guyrol qui est double champion des Jeux Universitaire (2016, 2017) en basket ball avec l’Université de Dschang ; et de DONFACK  Jasmine Flore qui a remporté le relai 400 X 400 aux jeux FENASCO 2017 à Buea.

La santé avant tout

La campagne médicale  s’est faite en deux temps. D’abord le  dépistage et la prise en charge, orientation vers l’Hôpital de district de santé de Dschang, des populations sous la conduite de Mme Désirée METAMPA. Et puis, lors de l’Assemblée générale le 25 juin, c’était  au tour de Dr BOGNI Patrick d’entretenir les participants, avec une projection vidéo à l’appui, du cancer et des autres maladies de la prostate. De cette mobilisation, il convient de signaler que  trois facteurs favorisent l’émergence des maladies « nouvelles » : l’environnement, l’hérédité et la sédentarisation. Donc, il faut assurer un entretien rigoureux de son corps grâce à une alimentation saine et contrôlée, aux exercices physiques réguliers, et à des consultations médicales annuelles.

L’argent est le nerf de la guerre

Les contributions financières ont permis d’engranger la rondelette somme de 2 millions 150 mille FCFA.  Cette somme demeure insuffisante pour les travaux en vue et dont l’aboutissement doit impérativement survenir avant la tenue du grand événement annoncé pour 2019. Le plus impératif concerne la finition de la Maison de la Culture, entre autres

Chaque fils du village doit apporter sa pierre à la construction de son village. Certains noms ont été lus en public. Ils indiquent ceux qui refusent de contribuer d’une part, et ceux qui de l’étranger ne manquent pas à participer à la construction de leur village, d’autre part. C’est ainsi que les réactions ont été très défavorables selon que le concerné participe ou pas. Les chefs de communautés ont été invité à sensibiliser davantage  ceux qui évoluent en margent des associations afin qu’ils intègrent les rangs.

Soutenir l’éducation de la jeunesse pour assurer l’avenir

Les résultats scolaires sont en nette progression. L’école publique de Leffe se porte  donc de mieux en mieux.  Et, en attendant la proclamation des résultats au CEP, il est connu que cet établissement a eu 16 admis au concours d’entrée en Sixième. Pour encourager ces derniers, l’élite NGUEFACK Christophe a offert  des bourses de 5000 FCFA par personnes. Il s’agit, a-t-il dit, de les aider à acheter leurs cahiers.

Pour sa part le proviseur KENFACK Pierre Marie  n’a pas dérogé à sa tradition. Il a offert des cartons de savon de ménage aux mamans.

En perspective

La mini-foire agricole n’a pas eu lieu cette année.  Mais les congressistes ont été longuement entretenus sur la nécessité de se mobiliser davantage pour répondre au grand rendez-vous de 2018. Il est envisagé d’organiser une foire de grande envergure, non seulement pour vendre les produits du terroir, mais pour attirer de nombreux visiteurs dans le village le temps du congrès.

Le pari lancé sur la vulgarisation de la culture du curcuma n’a pas encore connu sa côte d’alerte, pourtant il était envisagé que lors de la fête du trentenaire Leffé soit présenté au monde comme un fiel de cette plante aux vertus médicinales établies. Les uns et les autres ont, une fois de plus, été appelés à se rapprocher de Ndi NKUETI Leffé pour se procurer la semence.

De nouvelles personnes  pour conduire l’ADIL

Des élections  ont été organisées pour renouveler les hommes à la tête de l’ADIL. Le comité électoral était conduit par Foteuti TSANNANG David et MOMO Richard. Les congressistes ont renouvelé leur confiance à l’équipe sortant, excepté quelques cas dont le secrétaire général sortant qui a été remplacé par TSANANG Claire. Elle remplace SAHADEU Albert  démissionnaire pour indisponibilité. FOGANG Jean Pierre intègre l’équipe conduite par NANFACK Fidèle en tant que trésorier.

Installant le nouveau bureau, le chef du village Ndi NKUETI Leffé leur a demandé de poursuivre dans la dynamique, mettant l’intérêt communautaire par-dessus toutes les considérations.

Liste des membres du bureau renouvelé de l’ADIL :

Président exécutif : NANFACK Fidele

1er Vice-président : SOUASSI André

Secrétaire général : Mme TSANNANG Claire

Secrétaire général adjoint : TATANG Etienne

Commissaire aux comptes : MOMO André

Trésorier : FONGANG Jean-Pierre

Censeurs : 1-SONNA Joseph

2-Mme TEMFACK Antoinette

Auditeurs : Yaoundé……………………………………………………….

Douala…………………………………………………………

Conseillers : 1- NGUEFACK Christophe

2-TSOGJIO Joséphine

Augustin Roger MOMOKANA