Lettre ouverte d’un médecin africain Dr Roger ETOA au président de la République Française Emmanuel MACRON

Publié le 03 Jan 2018 par Augustin Roger MOMOKANA

Spread the love

Dr Roger ETOA, médecin du travail et  grand expert des questions de développement s’adresse à Emmanuel MACRON pour qui les malheurs du continent sont liés à sa population.  L’Afrique et l’Europe ont-ils tous des problèmes « civilisationnels »?

Mr Macron, Excellence,

Pendant un de mes séjours en Europe, j’ai une fois pris le train pour visiter l’arrière-pays. Quand j’étais dans les grandes métropoles, je pensais qu’il y a trop de monde et que les gens se marchaient presque les uns sur les autres.

Mais au fur et mesure que j’avançais à l’intérieur du pays, j’ai été frappé par deux choses : La beauté du paysage et le « désert » humain des campagnes européennes. Les maisons et différentes types d’habitations étaient clairsemées comme les cheveux sur la tête d’un chauve. Arrivé sur place j’ai encore remarqué 2 choses: Premièrement, les campagnes européennes sont les poumons nourriciers de ces pays. En effet, c’est là-bas où se retrouve l’essentiel des acteurs et les activités agricoles et pastorales. La 2ème  chose que j’ai encore constaté c’est la faible densité humaine et le vieillissement important des populations rurales européennes. Je me suis souvent demandé : Mais où sont les jeunes qui vont reprendre en main ces belles exploitations agricoles et pastorales?

Quand vous Macron venez de dire lors du dernier sommet du G20 que l’Afrique est pauvre et a un problème « civilisationnel » parce que chaque « femme accouche 7 ou 8 enfants », je me dis que vous venez de faire un « faux pas » malencontreux » dont l’origine est surement due à l’ignorance des enjeux de la démographie.

La démographie n’est pas la 1ere menace de l’Afrique, mais, elle l’est pour l’Europe. Si Merkel vient de naturaliser 800 000 réfugiés syriens et irakiens avec des potentiels terroristes inclus, c’est qu’elle n’avait pas le choix. Les USA et le Canada, grâce une politique subtile « d’immigration choisie » (Green card, Immigration Canada), importent chaque année plus de 300.000 personnes dans leur pays respectifs (très sous peuplés). Si j’avais été votre conseiller, je vous aurais suggéré de lancer un programme similaire à destination des belles campagnes françaises.

  1. Macron, je reconnais qu’en Afrique, nous avons beaucoup de problèmes, mais la démographie n’a rien à y voir. Malgré cette étonnante fertilité des femmes africaines (qui semble vous choquer), l’Afrique reste un continent sous peuplé. Les grands enjeux de santé publique et d’économie en Afrique ne consistent pas à limiter les naissances, mais plutôt de les « sécuriser ». Si vous avez des « milliards » disponibles pour nous, ils doivent donc prioritairement servir à améliorer la couverture sociale, notamment des femmes et des enfants et non de financer des programmes de limitation des naissances.

Vous restez un président hors du commun et fascinant pour la jeunesse africaine en raison de votre courage politique précoce. Restez focalisé sur votre vision d’une France et d’un monde meilleurs et ne cédez pas à la tentation des clichés et des préjugés.

Chaleureuses salutations Et Bonne fête Nationale!

L’image contient peut-être : 1 personne, gros plan

© Roger ETOA