AKHTALAÏ Denis a fait ses adieux à Fokoué avant de rejoint Lolodorf

Publié le 04 Jan 2018 par Augustin Roger MOMOKANA

Spread the love

 

Akhtalaï Denis est le seul sous-préfet à avoir quitté l’arrondissement de Fokoué, dans le département de la Menoua, sans que les populations lui aient collé un sobriquet.

Durant les 6 ans et 7 mois passés à la sous-préfecture de Fokoué (14 février 2011 –  22 septembre 2017), l’administrateur civil principal, par ailleurs doctorant en politiques publiques à l’Université de Dschang, a administrés son territoire avec dextérité, probité, rectitude morale, pragmatisme, justice et sens de la famille.

D’ailleurs, le préfet de la Menoua Balungeli Confiance Ebune a tenu, après avoir travaillé avec ce collaborateur qu’il aura côtoyé pendant six mois seulement et compte tenu des notes laissées par son prédécesseur, a lui décerner une « attestation de satisfaction » pour le service rendu aux populations sous son commandement. Il laisse un arrondissement sans « problèmes » majeurs.

« Je pars d’ici le cœur en paix et la tête haute », a déclaré à la foule le sous-préfet sortant de Fokoué qui, le 10 octobre prochain, prendra les commandes de l’arrondissement de Lolodorf, département de l’Océan, région du Sud.

Saluant la mémoire d’Akhtalaï Denis Madame le maire de Fokoué Tapamo Adrienne  déclare que ses états de services  ont fait de lui l’un des rares sous-préfets à qui les populations n’ont pas donné de sobriquet. » Dans ce même esprit, Madame le maire a invité le sous-préfet entrant Zodouma Camille Désiré Félix à «inscrire votre nom en lettres d’or, comme l’a fait votre prédécesseurs ».

Augustin Roger MOMOKANA