Dschang : qu’est-ce qui ne va pas?

Publié le 04 Jan 2018 par Augustin Roger MOMOKANA

Spread the love

 

Après les inondations mortelles d’août à Dschang et Santchou, après l’effondrement d’un immeuble R+4 au centre-ville de Dschang en septembre, voici Octobre avec son incendie d’une dizaine de boutiques en face de l’immeuble de l’Hôtel de ville de Dschang.

Un incendie a ravagé le petit commerce en face de l’Hôtel de ville de Dschang. Le drame aurait déclenché  aux environs de minuit  ce 02 octobre 2017. Plus d’une dizaine de boutiques (secrétariats bureautiques,  boutiques de prêt-à-porter,  cantines, atelier de soudure, boutique de vente d’accessoires de téléphones portables, atelier de traitement de photographies, etc.

L’origine de l’incendie n’a pas été officiellement  communiquée, mais il pourrait s’agit, compte tenu des installations électriques, d’un court-circuit. Il s’agit d’une observation qui pourrait être confirmés ou infirmés par les autorités locales.  Les sapeurs-pompiers venus de Bafoussam ont, quand même, réussi à stopper la progression des flammes. Ce qui a évité à deux kiosques et à l’immeuble abritant les bureaux et le studio de la Radio communautaire de la Menoua (Radio Yemba) à subir la colère des flammes.

Simplice, un secrétaire de la place a tout perdu dans l’incendie. Chose plus grave, avec l’incendie ce sont plusieurs établissements scolaires du secondaire et du primaire qui ont vu disparaître leurs données. Il a pour principaux clients des chefs d’établissements scolaires et des enseignants du centre urbain comme des zones rurales. Son cas fait tellement pitié, d’après la foule, qu’il y a moins d’une semaine qu’il a renouvelé ses machines (photocopieurs, ordinateurs, entre autres) ; sans oublier qu’il est handicapé moteur.

Le cas est préoccupant. Les boutiques étaient en matériaux provisoires. Elles ne seraient couvertes par l’assurance.  Curieusement, les enquêtes auront pour tâches de comprendre comment un transformateur  sous les flammes s’en est tiré sans dommage.

Augustin Roger MOMOKANA