Nkong-Ni : des fournitures scolaires aux élèves de Bafou.

Publié le 04 Jan 2018 par Augustin Roger MOMOKANA

Spread the love

 

Vendredi 29 septembre 2017. Un après-midi pluvieux mais mémorable pour les populations de Bafou-Tsinmelieu dont les enfants, élèves de l’Ecole publique de Batsinjo et ceux du Lycée de Latchuet, recevaient des fournitures scolaires de Hope For Cameroon E.V.  A l’occasion, l’APEE (association des parents d’élèves et enseignants) de l’école publique de  Batsinto a émis le vœu de voir le bienfaiteur se pencher, prochainement, sur la réhabilitation  de quelques salles de classe.

Des cahiers, des crayons ordinaires, des crayons à bille, la craie, entre autres ont été distribués, vendredi 29 septembre 2017, à plusieurs centaines d’élèves de l’Ecole publique de Batsinjo et du Lycée de Latchuet.

« Je suis enseignant et je suis content qu’on vous donne des fournitures scolaires, parce qu’il y en a parmi vous qui n’en ont pas », a lancé le proviseur du Lycée de Latchuet Tsinmelieu aux enfants réunis dans l’enceinte de l’Ecole publique de Batsinjo. Zébazé Jean Bosco s’est félicité du geste, d’autant plus que le donateur a, par ailleurs, annoncé des cours de répétition pour les élèves du CM2 et de 3e.

Expliquant son geste, Taguebou Enrico Aimée, ci-devant président de Hope For Cameroun E.V- association basée en Allemagne-  a indiqué avoir perdu son père très jeune et sait, par conséquent, ce qu’est être élève au village. « Nous ne voulons plus que nos enfants échouent à cause  du cahier, de la craie ou du crayon », a-t-il expliqué, avant d’ajouter que « cette année, en plus des fournitures scolaires nous allons offrir aux enfants en difficultés des cours de répétition ».

Les enseignants et le président de l’APEE ont salué le geste à sa juste valeur. Mais ils auraient souhaité que le donateur ajoutât les ardoises dans sa liste car, « à l’école primaire nous utilisons plus les ardoises et vous avez des enfants qui n’ont pas d’ardoise, soit parce que dès qu’ils l’ont égarée les parents ne sont plus disposés à les remplacer, soit parce que ces enfants n’en parlent pas du tout aux parents. »

Hope For Cameroon E.V est une association créée par Taguebou Enrico Aimée et ses amis, Camerounais et Allemands, dans le but d’apporter leurs contributions à la lutte contre la pauvreté dans les villages du Cameroun, entre autres.  Cette association bienfaitrice, qui avait fait pareil en 2016,  repart cette fois-ci avec une doléance  sensible: la réhabilitation de salles de classe dont celle  du Cours préparatoire dans laquelle a séjourné le petit Taguebou Enrico Aimée. L’école publique de Batsinjo accuse un déficit criard en salles de classe et tables-bancs en saison des pluies où l’on est tout simplement obligé d’abandonner certaines salles pour s’entasser dans les quelques-unes encore en état d’usage.  « L’élite de ce quartier passe par la formation de ses enfants, l’encadrement des jeunes, vous faites partie de ceux qui contribuent à leur émergence.  Au-delà de ce que vous  encadrez ces enfants, vous propagez l’amour, le bon sens et le vivre-ensemble »,  a déclaré le proviseur Zébazé Jean Bosco, s’exprimant en son nom et au nom du directeur de l’école publique de Batsinto.

Augustin Roger MOMOKANA