Cameroun / Décentralisation : le PIGeDEA passé au scanner.

Publié le 05 Jan 2018 par Augustin Roger MOMOKANA

Spread the love

 

Le programme intercommunal pour la gestion durable de l’eau et l’assainissement (PIGeDEA) a livré son rapport d’activités pour la période allant du 23 décembre 2016 au 15 décembre 2017.

Les acteurs du PIGeDEA, venus de Kyé-Ossi, Douala 5e, Fongo-Tongo, Nkong-Zem, Dschang, et de la représentation de l’Union européenne au Cameroun se sont retrouvés à Dschang vendredi 15 décembre 2017, à l’occasion du comité de pilotage dudit programme.

Cette assise, selon le maire de la commune de Dschang S.M. Donfack Beaudelaire est d’une importance capitale. Elle permet aux participants  d’«évaluer le fonctionnement du Programme, les actions menées dans les différents volets opérationnels au cours de la première année », et de « faire des recommandations pour la suite ».

2017 a consisté au démarrage du programme. A cet effet, les deux organisations de la société civile (PIPAD et AME) retenues pour accompagner les bénéficiaires ont réalisé les diagnostics communaux sur « les potentialités des communes  en matière de disponibilité de la ressource, la fonctionnalité des ouvrages d’approvisionnement en eau potable, les forces et les faiblesses des structures de gouvernance des services d’accès à l’eau potable et l’assainissement  de base tant au niveau communal qu’aux niveaux des comités locaux de gestion des points d’eau », des activités de vulgarisation du programme ont été menées, en termes de communication et de sensibilisation.

Le niveau d’exécution des activités quant à lui se situe à 83,33%. L’ensemble des activités menées à la date de la présentation du rapport d’activités a coûté 65millions 836 mille 240 francs CFA, soit un taux d’exécution de 93,56%. Les activités menées par les OSC représentent 36 millions 938 mille 840 francs CFA.

Réagissant au sortir de ce comité de pilotage  Sergio Oliete Josa le représentant de l’Union européenne s’en félicite : «nous réalisons que les échanges entre maires sont très riches, il y’a un climat de confiance », même s’il est obligé de tenir un huis-clos avec les maires et les OSC afin de procéder à un recadrage.

Le PIGeDEA est un programme d’accès durable  à l’eau et à l’assainissement dans les communes de Douala 5e,  Kyé-Ossi, Fongo-Tongo, Nkong-Zem et Dschang. Il vise à terme, à réhabiliter 50 points d’eau dans les cinq communes, d’y construire 30 latrines , de sensibiliser 100 écoles aux règles d’hygiène et assainissement, et de doter 20 familles de latrines améliorées.  Ce programme est cofinancé par l’Union européenne, Nantes métropole,  Commune de Vasanello, Eurobiopark, et les apports des cinq collectivités territoriales décentralisées bénéficiaires.

Augustin Roger MOMOKANA