Cameroun / Sports : le conseil d’administration et l’assemblée générale de l’Aigle royale de la Menoua ce dimanche.

Publié le 05 Jan 2018 par Augustin Roger MOMOKANA

Spread the love

 

Suite à la réunion de crise présidée dimanche 11 décembre par le préfet de la Menoua, et à laquelle ont pris part le président général Dongmo Samuel et celui qui se présente comme son challenger  Ghislain Nkenlifack, le conseil d’administration et l’assemblée générale de l’aigle royale de la Menoua sont convoqués pour dimanche 17 décembre.

Selon le communiqué du président général parvenu à notre rédaction, le conseil d’administration se tiendra à l’Hôtel Téclaire Palace, à 10heures précises. Le communiqué précise que sont concerné et attendus à ce conseil « outre les administrateurs des trois dernières saisons sportives, les membres du conseil d’administration des exécutifs de 2011 à 2014. »

Quant à l’assemblée générale  qui aura pour cadre la salle des fêtes de la commune de Dschang, face Palais de justice, à 13heures précises, sont concernés « les membres y compris les joueurs et les encadreurs techniques en cours de recrutement, les administrateurs ayant voix délibérative ».

Le communiqué précis que les supporters et les sympathisants seront admis en salle.

Pour sa part, le président des supporters de l’Aigle royal de la Menoua, Jean Monaco  a saisi l’opportunité de cette assemblée générale convoquée pour s’exprimer  sur la crise élective qui plane sur l’équipe. Selon les supporters, « même dans nos réunions de quartiers, tu ne peux pas entrer aujourd’hui et décider que tu vas devenir le président de la réunion. Cela n’est pas possible. »

Avis donc à Ghislain Nkenlifack qui  certes manifeste une volonté débordante pour contribuer au rayonnement de l’Oiseau de la Menoua, mais qui a intérêt à se joindre à l’équipe en place. « Il dispose des moyens pour soutenir l’équipe. Mais les moyens  ne suffisent pas. Il faut une bonne politique d’équipe, parce que l’aigle est un patrimoine.  On a vu ce qui s’est passé ailleurs lorsque les gens ont voulu faire croire que l’argent fait tout », explique Jean Monaco.

Rendez-vous pris pour dimanche, un grand dimanche baptisé de l’aigle royal de la Menoua.

Augustin Roger MOMOKANA