Menoua : les premières journées artistiques et culturelles sont rentrées dans l’histoire.

Publié le 05 Jan 2018 par Augustin Roger MOMOKANA

Spread the love

 

Dschang- Ça n’a pas été la grande effervescence, mais le succès de ces premières journées artistiques et culturelles ne peut pas être voilé.

Deux sous-préfets titulaires, trois représentés par leurs adjoints, un maire titulaire et un représenté par le Secrétaire général de sa commune ont assisté, autour du préfet du département de la Menoua, à la cérémonie de clôture des premières journées artistiques et culturelles du département.

Les JAC sont organisées par la délégation départementale des arts et de la culture (MINAC). Elles visent à détecter  les nouveaux talents, à élaborer le fichier départementale des artistes, à faire la promotion des artistes et de leurs œuvres.

S’adressant aux centaines de personnes mobilisées à l’esplanade de la délégation du MINAC qui jouxte l’Alliance franco-camerounaise,  le Deuxième Adjoint préfectoral a salué l’initiative, et invités l’organisateur à en faire une activité d’animation et de promotion de la Menoua.

« Cette belle initiative doit être perfectionnée et adopter le principe de rotation ». Il a ainsi suggéré que la prochaine édition se tienne à Santchou, ou ailleurs dans un autre arrondissement. Il a conclu en appelant les artistes à saisir cette opportunité qui leur est offerte pour s’exposer au grand public.

Pour sa part, M. Mbongue Désiré, le délégué départemental du MINAC s’est dit satisfait des participations des uns et des autres d’une part, et de l’intérêt noté sur le nouveau musée départemental qu’il a fait découvrir aux autorités.

L’art et la culture contribuent au fortement développement économique et social, à travers la création d’emplois ; et au rayonnement international du pays, s’il est établi que l’artiste est un ambassadeur de son pays.

Augustin Roger MOMOKANA