Reconnaissance De Jérusalem Comme Capitale D’Israël : « Les musulmans doivent être unis face à ce grand complot », Selon L’Iranien Hassan Rohani.

Publié le 05 Jan 2018 par Augustin Roger MOMOKANA

Spread the love

 

Le président américain Donald Trump a reconnu mercredi 06 décembre 2017 Jérusalem comme capitale d’Israël. Il a rompu ainsi avec des décennies d’une diplomatie américaine hésitante entretenue par ses prédécesseurs.

La reconnaissance par le président américain Donald Trump de Jérusalem comme capitale d’Israël, malgré les mises en garde venant de toutes parts y compris des Nations Unies, va certainement exacerber la flambée de violences dans un territoire divisé depuis 1967. L’ONU considère qu’il revient aux Palestiniens et aux Israéliens de négocier  pour trancher définitivement sur le statut de Jérusalem.

Parmi les premières mises en garde contre la décision étasunienne, notons celle  du président iranien Hassan Rohani. Dans un entretien téléphonique avec  son homolgue turc  Recep Tayyip Erdogan, M. Rohani aurait affirmé que son pays ne tolérerait pas la reconnaissance par les Etats-Unis de Jérusalem comme capitale d’Israël.

  1. Rohani aurait même qualifié la décision de Donald Trump d’« illégitime, provocatrice et très dangereuse », et a promis que son pays « ne tolérera pas une violation des lieux saints musulmans ».

Un sommet extraordinaire de l’Organisation de coopération islamique (OCI) est annoncé le 13 décembre à Istanbul.  Il est convoqué par le président turc Recep Tayyip Erdogan pour élaborer une réponse unifiée face à l’agissement étasunien qui impose aux musulmans  d’« être unis face à ce grand complot », afin d’apporter une réponse musclée à ce « complot ».

Avec xalimasn.com