Menoua: les 10 personnalités de l’année 2017.

Publié le 15 Jan 2018 par Augustin Roger MOMOKANA

Spread the love

 

Qui sont les 10 personnalités de l’année selon Sinotables.com?  Notre journal franchit un nouveau palier, avec la publication du Top 10 personnalités de l’année. Il s’agit d’un exercice auquel nos lecteurs devront désormais s’habituer.

Objectif ou subjectif ? Notre classement se fonde sur le rayonnement et la notoriété à l’échelle nationale et internationale.  Pour un tel exercice, ce n’est jamais facile de retenir un nom et laisser tomber un autre. Et Dieu seul sait combien ils sont nombreux à avoir retenu l’attention de notre équipe. Mais il fallait retenir la fine crème et nous l’avons fait.

Sur les plans sportif, culturel, politique, sociale et scientifique, etc.  2017 a été une année riche pour la Menoua dont de dignes fils ont été reconnus et célébrés à l’intérieur comme à l’extérieur.

Initialement annoncé le 03 janvier, notre palmarès n’a pu être publié que le 15 janvier. A cause de la pertinence des arguments pesant en faveur des 25 candidats sur la liste de départ.

Nous tenons à informer la Menoua et la monde entier que la date du 1er janvier sera désormais consacrée à la publication de notre palmarès.

Ci-dessous les 10 personnalités de la Menoua en 2017:

1- Mme Aureol DONGMO MEKEMNANG

La première ambassadrice, c’est elle. Aureol DONGMO a pris la place de  leader de l’athlétisme laissée vacante depuis le départ de Charlotte Mbango. Elle fait entendre sa voix, celle de la Menoua et celle du Cameroun partout où le devoir l’appelle.  Dans les meetings internationaux elle engrange les médailles d’or. C’est tout ce dont elle a besoin aujourd’hui pour mieux asseoir son autorité dans le lancer de poids qui est sa discipline. Pour la seule année 2017, elle a remporté DEUX médailles d’or, respectivement aux Jeux de la Solidarité Islamique (à Baku, Azerbaïdjan),  aux Jeux de la Francophonie (Abidjan, Côte d’Ivoire). Son plus grand pari désormais est l’Or aux Jeux Olympiques Tokyo 2020. Et elle travaille à cela.

2- M. Jules Guilain KENFACK

Guillain KENFACK  est un as des nouvelles technologies. S’il faut numériser les tontines, on fera indiscutablement appel à lui. Jangui Host, une plateforme dont il est le créateur permet de gérer la tontine en ligne, d’effectuer les transferts de fonds de tontines à travers le mobile money et bien d´autres services. Il fait déjà des émules partout dans le monde.  Grâce à cette invention, on peut entrer en tontine avec des amis aux quatre coins de la planète, en étant chez soi et sans crainte aucune.

3- Prof. Roger TSAFACK NANFOSSO

L’université de Dschang a été sur tous les fronts au cours de l’année 2017. Elle s’est distinguée par ses performances aussi bien académiques que managériales. Première Université d’Afrique centrale en termes de visibilité sur le web (Webometrics Ranking), major au concours d’agrégation du Conseil Africain et Malgache de l’Enseignement Supérieur (CAMES) en Droit Privé et Sciences criminelles,  Lauréat du PrixTWAS-ATTA-UR-RAHMAN grâce à la découverte par le Dr Teponmo Remy Bertrand du département de Chimie Organique qui a mis au point de nouveaux composées végétaux aux propriétés antibactériennes potentielles; lauréat de African Building  Network Awards décerné par Social Science Research Council (SSRC) basé à New York, grâce travaux de l’historien  Delmas Tsafack sur l’histoire et la politique étrangère de la Guinée équatoriale. Toujours en 2017, l’université de Dschang s’est illustrée comme étant la première université au Cameroun à s’être dotée d’une fondation. FONDUDs a pour objectif de soutenir le développement infrastructurelle, pédagogique et scientifique de cette université qualifiée, à juste titre, de « la plus nationale des universités d’Etat».

4- M. Francis Maximilien EBEMBE ELIMBI

Francis Maximilien ELIMBI est le co-meilleur buteur du championnat Mtn Elite One 2017. Avec ses 19 buts.  Grâce à cet immense talent, l’Aigle royal de la Menoua a pu se maintenir en Ligue One. En plus, ses qualités athlétiques et son génie font de lui un maillon essentiel des lions indomptables A’. Cette présence permanente au sein de l’équipe nationale de football cadette a contribué à relever la côte de l’Aigle royal de la Menoua.

5- Dr Florence TSAGUE ASSOPGOUM

Florence TSAGUE ASSOPGOUM est journaliste, écrivaine, enseignante. Elle fait parler d’elle en Europe et au Cameroun où elle propose des chroniques aux médias et animes des talk. Son dernier ouvrage « La Porte de Minuit », recueil de quatre nouvelles, paru en 2016 chez Harmattan, l’a propulsé sous les feux des projecteurs depuis 2017. Les séances de dédicaces se multiplient ici et là. En plus,  le dynamisme de cette compatriote dans les milieux de la diaspora camerounaise en Allemagne ne souffre d’aucune contestation.

6- M. Célestin TAWAMBA

Célestin TAWAMBA est un grand capitaine d’industrie. Son Holding : Cadyst Invest (La Pasta,  Cinpharm,  SIPP, Société agroalimentaire équatoriale, etc.) ont fini par l’imposer comme un modèle à suivre.  (Ce transfuge du Gicam pour le Mecam est revenu à la case départ porté par un destin singulier : se faire élire aux fonctions de patron des patrons.  Depuis le 27 juin 2017, Célestin Tawamba porte la voix du Groupement interpatronal du Cameroun (GICAM).

7- M. Léandre TAWAMBA KANA

 

Léandre TAWAMBA (L’ancien joueur et capitaine de l’aigle royal de la Menoua) connaît une saison sportive 2017-2018 retentissante avec le Partizan Belgrade (première league serbe). Ses performances en championnat comme en UEFA Europa League l’ont définitivement installé dans la cour des joueurs à suivre tant par le sélectionneur des Lions indomptables du Cameroun que par ceux des grands clubs du TOP FIVE européen.  Par ailleurs, son amour pour l’Aigle royal de la Menoua reste intact. Ainsi, après avoir soutenu financièrement l’équipe au cours de la saison dernière, il a accepté en décembre dernier le poste de 2e vice-président que lui a proposé le conseil d’administration.

8- Dr Martin SANOU SOBZE

Dr SANOU SOBZE est un médecin doublé de la casquette d’enseignant de santé publique. Il offre ses services aux universités de Dschang (Cameroun) et Rome 3 (Italie). Ce monsieur est doté d’un si grand nombre de  poches secrètes qu’il serait prétentieux de vouloir énumérer ses faits d’arme en 2017. A l’origine de la coopération interuniversitaire, dans le domaine des sciences pharmaceutiques et biomédicales, entre l’Université de Dschang et les universités italiennes (Camerino, Rome Tor vergata, Parma, Rome la Sapienza, Ubino) on pourrait imaginer qu’il a eu son mot à dire dans l’organisation de la récente visite d’Etat du président de la République S.E. Paul Biya en Italie (mars 2017). Conseiller technique du recteur de l’Université Evangélique du Cameroun, Chargé de mission au Ministère de l’Enseignement supérieur, Point focal de Synergies Africaines à Rome, Président de Diaspora Menoua en Italie… En plus, Dr Sanou Sobzé a pu convaincre l’Union européenne de financer, à hauteur de plus de 300 millions francs CFA, un programme intercommunal d’eau potable et assainissement dans les communes de Dschang, Douala 5e, Fongo-Tongo, Kyé-Ossi et Nkong-Zem.

9- M. Guy Marcelin TSOPMO

Guy TSOPMO (de son nom d’artiste) est le phénomène musical de l’année, avec son premier album de quatre titres, dont la chanson phare porte le titre de « Kopaha ». Un titre qui fait non seulement l’éloge de la Menoua, mais qui valorise la langue yemba. Depuis la mise sur le marché de l’album, il est vu comme le successeur de Brio Kans et multiplie les concerts et les sorties médiatiques dans la Menoua et ailleurs dans le pays. Sa première tournée internationale est pour le deuxième trimestre 2018.

10- Lieutenant Joëlle SIGNING DONGMO

Le Lieutenant Signing Dongmo Joëlle a le mérite d’avoir inscrit, en lettre d’or, le nom du département de la Menoua dans les annales de l’Ecole militaire interarmées (EMIA). Elle est en effet la toute première femme originaire du département de la Menoua à avoir intégré la prestigieuse école de guerre. A la sortie en mars 2017, elle a opté pour la gendarmerie nationale.

En étant la première fille du département à sortir de cette école militaire, elle rejoint le club très fermé des filles de la Menoua qui se sont illustrées, grâce à leur audace, pour l’émergence de la gent féminine : Julienne Keutcha, Marthes Tawamba, Françoise Foning, et voici Joëlle Signing Dongmo.

Sinotables.com