Festival Komane 2018 : Dieuzyl Temdieu créé la panique lors de la soirée des awards

Publié le 09 Fév 2018 par Augustin Roger MOMOKANA

Spread the love

 

Personne ne l’attendait dans ce registre-là, pourtant le photographe et musicien Dieuzyl Temdieu a pris le pouvoir lors de la soirée de clôture de la 4ème édition du festival Komane.

« J’ai failli m’enfuir. Son truc là ressemble à la magie », Jean Paul K. dit être resté parce qu’il n’a pas pu se frayer un passage dans la foule.

L’Art performance était le grand invité surprise de cette belle soirée de remise des trophées du film éducatif de Dschang. Et l’artiste, à travers un spectacle mixte performance et musique a donné des sueurs froides à son public, pas peut-être, au fait de  ce « truc ».

La performance sous le thème « Diagnostic cicatrik » est un mélange de performance et de musique live par l’artiste.

« J’ai voulu à travers cette performance inviter les gens à se préoccuper de ce qui se passe dans leur environnement quotidien. Il faut quitter l’esprit malsain qui, de plus en plus, nous habite. L’indifférence n’est pas de notre culture. L’Africain  est par essence solidaire, convivial », a confié Dieuzyl Temdieu à notre journal.

Un accidenté arrive sur la scène, s’écroule sous des regards indifférents de la foule qui bavarde, filme, s’en moque. Survient un agent de santé qui  réussit à sauver l’homme de l’AVC. La « victime » n’a pas totalement recouvré sa santé et elle prend sa guitare pour partager son indignation du comportement de la foule avec la même foule qui se moque d’elle-même. Curieux !

Augustin Roger MOMOKANA