Les Bangang ont-ils manqué d’inspiration en offrant ce véhicule de luxe à leur Chef supérieur ?

Publié le 26 Fév 2018 par Augustin Roger MOMOKANA

Spread the love

 

Bangang- Ça va dans tous les sens depuis samedi dernier. En effet, ce jour-là, à l’occasion de la cérémonie de présentation des vœux à Sa Majesté Momo Keubou Serges Evariste, un groupe de 15 élites extérieures ont remis une voiture de marque Prado dont la valeur est d’environ 55 millions FCFA à leur chef supérieur.

Un groupe de 15 élites extérieures, presque tous des opérateurs économiques, ont offert une Prado dont la valeur est d’environ 55 millions FCFA à Sa Majesté Momo Keubou Serges Evariste chef supérieur du groupement Bangang, arrondissement de Batcham, dans les Bamboutos.

Nombreux sont les filles et fils du groupement Bangang qui ne sont pas d’accord avec ce don qu’ils qualifient d’ « extravagant » et « inopportun ». Surtout parce que lors de son intronisation le 11 juin 2016, le monarque avait reçu comme cadeaux, entre autres, deux voitures : une Toyota Rav 4 et une Toyota 4X4. Deux voitures flambant neuves.

Un fils du village, très critique, n’y est pas allé du dos de la cuillère : « 55millions pour offrir une voiture au chef c’est quand même gênant. Cette somme pouvait construire au moins 10 maisons dans la dite chefferie. Je ne vous comprends vraiment pas, la chefferie est déjà vielle, toutes les maisons sont à reconstruire ». En effet, lors de la cérémonie d’intronisation officielle de Sa Majesté Momo Serges, l’état du palais royal n’était pas reluisant. Cette décrépitude s’expliquait par la fin du règne tumultueuse voire désastreuse du défunt Sa Majesté Momo Joseph.

Plus déçus encore, d’autres ressortissants Bangang trouvent dégradant d’exiger que Sa Majesté Momo Keubou Serges Evariste monte dans la voiture qu’il vient de recevoir comme don. « Donner et demander à sa majesté d’y entrer séance tenante relève d’un manque de respect ou de la manipulation. En plus, on n’est pas obligé de donner le montant du cadeau qu’on donne à son père! »

Dans la région de l’Ouest, l’on est habitué aux cadeaux de ce type aux chefs traditionnels. Il y a quelques années encore, l’on ne pouvait pas concevoir un peuple qui fête l’avènement de son nouveau souverain sans lui offrir une voiture. Mais à quoi sert la voiture ?

Lors de l’installation, samedi 17 février 2018, de Sa Majesté Kemdeng Donfack Joseph Cédric, chef supérieur de Fontsa Touala, dans le département de la Menoua, Sa Majesté Djombissie Kamga Yves, chef supérieur Fondjomekwet et parrain du nouveau monarque à définit la place de la voiture comme un moyen d’actions pour le nouveau chef.

« Le moyen de locomotion [qui] manque au nouveau chef alors que de nos jours, la voiture pour un chef supérieur est plus qu’un outil de travail. C’est un véritable vecteur de développement. J’ai donc espoir que les élites, les populations  et les amis de Fontsa Touala sauront mettre le chef au travail», a-t-il imploré dans son discours, alors qu’une élite avait choisi de donner au nouveau chef un troupeau de sept bœufs.

Augustin Roger MOMOKANA avec Mbeu KOUGANG