Elections sénatoriales 2018 : Voici S.M. Teingnidetio Joseph dont la candidature a failli créer des émeutes dans le Rdpc à l’Ouest

Publié le 19 Mar 2018 par Augustin Roger MOMOKANA

Spread the love

 

Il a fallu que  Sa majesté Teingnidetio Joseph, chef supérieur du groupement Bamessingué, département des Bamboutos, effectue le déplacement de Yaoundé pour convaincre le Conseil Constitutionnel de ce qu’il est encore vivant, et non un candidat fictif que l’indiquait la requête du introduite par le Sdf.

La requête  introduite au Conseil constitutionnel en vue d’obtenir la disqualification de la liste du Sdf (social democratic front) dans la région de l’Ouest a rendu son verdict au terme de l’audience du lundi 19 mars 2018.

L’affaire mise en examen vendredi 16 dernier, et qui a été renvoyé à lundi 19 mars a finalement rendu son verdict. Le candidat en question ayant effectivement comparu, comme demandé par le Conseil constitutionnel lors du renvoi.

Il convient de rappeler que sur la liste publiée par Elections Cameroon, s’agissant de la liste Rdpc pour la région de l’Ouest, on a pu lire en septième position Teingnidetio Joseph au lieu de  Teingnidetio Jean. En effet c’est sous le prénom Jean que les gens le reconnaissent. L’honorable Tchatchouang Paul du Sdf avait introduit sa requête convaincu qu’il tenait l’ours.

Sauf miracle, le Sdf dans la région de l’Ouest ne siègera pas au prochain Conseil constitutionnel. Il n’y aura pas de sénateur Sdf dans la région de l’Ouest. Le Conseil constitutionnel ayant tranché en faveur du Rdpc.

Fo Teingnidetio Jean est le chef supérieur de 2e degré de Bamessingué, dans le département des Bamboutos. Enseignant de formation, il est titulaire d’un doctorat 3e cycle en Littérature. Il actuellement le président de l’association des chefs traditionnels du département des Bamboutos.

Lisez aussi Sénatoriales 2018 : le cas des sénateurs Niat Njifenji Marcel, Ibrahim Mbombo Njoya et Djomo Kamga brouille le jeu dans la région de l’Ouest.

Augustin Roger MOMOKANA