Cameroun : 30 000 FCFA de prime mensuelle pour le personnel armé engagé au front contre les sécessionnistes.

Publié le 16 Avr 2018 par Augustin Roger MOMOKANA

Spread the love

 

Le gouvernement camerounais a décidé d’accorder une prime spéciale aux personnels armés (soldats et personnels de sécurité) engagés dans les zones anglophones du Cameroun. Cette mesure effective depuis le mois de mars 2018 est relayée par une note du ministère de la Défense sur les réseaux sociaux.

Le prime, d’un montant de 30 000 FCFA, dénommée « prime de soutien », a été instituée sur instruction du président de la République, S.E. Paul Biya.  Elle viserait, pense-t-on, à établir l’équité entre le personnels susvisés et ceux en déploiement dans la lutte contre Boko Haram.

Par ailleurs, cette prime va, à coup sûr, booster le moral des hommes armés dans les différents fronts, notamment au Nord-Ouest et au Sud-Ouest où, l’on aurait accusé de nombreuses désertions, sans que l’on sache exactement les raisons.

Relevons-le,  le Nord-Ouest et le Sud-Ouest du pays sont confrontés, depuis près d’un an déjà,  au actes de terrorisme perpétrés par des individus qui se réclamant comme des sécessionnistes appartenant à une république fictive baptisée Ambazonia.

ALBERT KINFACK (Collaboration)