Ce qui m’est arrivé pourrait vous arriver demain.

Publié le 24 Avr 2018 par Augustin Roger MOMOKANA

Spread the love

 

« Ce genre d’incident ne fera pas changer mon esprit de Paix, de fraternité et l’amour entre les peuples. »

Christian Etongo est un artiste performeur camerounais. Son travail le conduit, régulièrement aux quatre coins du monde. Il collabore à Sinotables en qualité de chroniqueur. Il nous présente un incident regrettable qu’il a vécu à l’aéroport de Bruxelles, alors qu’il se rendait en Allemagne.

Les Faits : le Vol de Brussels Airlines en provenance du Yaoundé via Douala atterrit à Bruxelles à 5h10, un Vol sans histoire, la compagnie me remet un pass spécial qui me permet d’être prioritaire dans les formalités , je dois éviter les longs rangs parce-que je dois prendre le prochain Vol à 6h00, lorsque j’arrive au niveau du Guichet, comme d’habitude, je serai une attraction (je ne suis jamais passé dans un contrôle sans incident) contrôle de mon Visa, empreintes, documents relatifs à mon voyage , questions… Puis l’un des cerbères va retenir mon passeport me dit : suivez-moi !

Après avoir contourné et ouvert plusieurs portes sécurisées, je me retrouve dans une grande pièce, le policier me dit : asseyez-vous et attendez !

Après 5 minutes, je décide d’aller lire les affiches au mur dans l’autre pièce : SURPRISE ! Je suis gardé à vue…et je ne le sais même pas, très vite je lis mes droits sur l’affiche et je décide d’agir.

Je cherche le Flic partout et je le trouve avec d’autres sur l’ordinateur entrain de vérifier mon identité, je leur dit que c’est inutile de me retenir, de toute façon ils vont me relâcher, mais seulement que si je ratais mon Vol ils endosseraient les responsabilités.

 Il y aura un vif échange entre nous. D’autres policiers vont arriver dont trois jeunes femmes. Tout ce monde est déterminé à me créer des soucis. Après deux heures, celui qui devait être le Chef va me poser une série de questions ridicules, qui vont me faire rire aux éclats ; puis il va me faire savoir que mon passeport n’a pas d’historique.

 Je viens de renouveler mon passeport. L’ancien a expiré et le nouveau que j’utilise depuis deux mois n’a que deux Visas : Afrique du Sud et Allemagne.  Malgré toutes les informations sur moi dans leurs ordinateurs, ils m’ont retenu deux heures. (Le système VIS Schengen, retient pendant 5 ans les informations sur tous ceux qui circulent dans la Zone, vos noms, empreintes, sorties, entrées, etc.)

A la fin, le chef s’est comporté en arrogant, en me disant que c’est un contrôle et que c’est normal. Et moi je leur ai dit ce que je pensais. L’une des policières a tapé mon nom sur Google…quelle Honte!

Ainsi donc j’ai pu reprendre, sans payer un sou, un autre Vol, après avoir expliqué aux responsables de la Compagnie. Sauf que je devais passer par Munich.

Ce genre d’incident ne fera pas changer mon esprit de Paix, de fraternité et l’amour entre les peuples. Tant pis pour les ignorants, car même chez moi au Cameroun, il y’a un grand nombre qui juge encore par les apparences, j’en suis tout le temps victime.

Christian ETONGO