Menoua:le préfet interdit la circulation des motos dans certaines localités du département.

Publié le 18 Mai 2018 par Augustin Roger MOMOKANA

Spread the love

 

Un arrêté du préfet de la Menoua, signé le 15 mai 2018, restreint l’activité de moto-taxi dans la ville de Dschang « Jusqu’à nouvel ordre ». Cette mesure intervient après celle du sous-préfet de Dschang interdisant toute activité de moto dès 21heures.

L’arrêté préfectoral N°05/AP/F.34/SP du 14 mai 2018 porte « suspension et réglementation de la circulation dans le Département de la Menoua ».

L’Arrêté Balungeli Confiance Ebune  fixe les activités de motos entre 05heures  du matin à 22heures du soir pour le centre-ville de Dschang.

Pour ce qui est de l’arrondissement de Dschang, cette suspension concerne le groupement Fongo-Ndeng, puis les villages Minkah, Njia, Consah et Ndah.

Dans l’arrondissement de Fongo-Tongo, le groupement Fossong-Ellelem, et  les villages Ndento, Tchouaza, Lecheapang. À Nkong-Ni, les villages Femock I, Femock II et Carmelan du groupement Fongo-Tongo sont concernés.

Dans l’arrondissement de Santchou, l’interdiction concerne une grande partie du groupement Fondonera, et 05 villages du groupement Sanzo : Kfaka, Fontsam, Njinjang, Michina, Bebong.

« Dans les villes et villages des six Arrondissements autres que ceux concernés par la mesure de suspension, la circulation des moto-taxis est réglementée entre 5 heures du matin et 22 heures du soir et ce jusqu’à nouvel ordre. » 

Cet arrêté préfectoral vise à prévenir des actes des sécessionnistes dans le département de la Menoua, grande porte d’accès et de ravitaillement du Lebialem.

Il convient de souligner que, il y a quelques jours, des individus armés se réclamant de la Ambazonia Defence Forces ont fait irruption au marché de Fongo-Ndeng, dans l’arrondissement de Dschang,  pour  exiger « l’effort de guerre » aux commerçants.

Augustin Roger MOMOKANA