Objectifs du développement durable: des initiatives concrètes pour susciter l’engagement des jeunes.

Publié le 11 Juin 2018 par Augustin Roger MOMOKANA

Spread the love

 

Dschang, 11 juin (Sinotables.com) – Il est important de réunir souvent les jeunes pour leur faire prendre conscience du rôle majeur qui est le leur dans l’atteinte des objectifs du développement durable (ODD).

Le forum Enjeu s’est approprié la mission.  Cette année,  les cinq jours d’échanges ont été un véritable appel de bal du mouvement associatif jeunesse.

De nombreux exemples, pris dans le secteur de l’économie verte, ont été servis à la cinquantaine de jeunes présents au Forum Enjeu II.

Ce sont des exemples camerounais et canadiens. Axés surtout sur la gestion des matières résiduelles ou autrement appelées déchets.

Trois cas ont particulièrement attiré les attentions : le projet de gestion des déchets de la ville de Dschang, la fabrication du biogaz et du charbon écologique à Penja, et la mobilisation des étudiants de Sherbrooke (Canada) contre la pollution environnementale.

Il s’agit de trois projets qui ont en commun de mobiliser pour la préservation de l’environnement et le recyclage des matières résiduelles biodégradables.

Si l’on prend le cas de Dschang, l’on va dire que cette initiative de la commune de Dschang baptisée projet MaGeTV vise à transformer les biodéchets en compost grâce à de financements de plusieurs partenaires dont l’Union européenne et la ville de Nantes.

La fabrication du biogaz  et du charbon écologique de Njombe, initiative d’un groupe de jeunes, court encore après des financements extérieurs pour accroître sa production en vue de répondre à la forte demande.

Quant à l’initiative des étudiants de Sherbrooke, elle est un témoignage palpable  qu’il suffit aux jeunes de se mettre ensemble pour apporter une contribution décisive et efficace à la lutte contre la pollution de l’environnement.

On le constate, le message des organisateurs (SAJE et ses partenaires) dont le souci était de trouver des arguments pour convaincre les jeunes à s’engager en faveur de la citoyenneté, notamment de faire de l’atteinte des  ODD 2030 leur objectif est bien passé.

A côté de projets, le financement des projets verts a fait l’objet d’un exposé. Une fois de plus l’Union européenne a été citée comme un organisme très préoccupé par l’avenir de la planète. L’animateur de l’atelier Gilbert Tessier s’est appui sur le financement du projet MaGeTV pour montrer aux participants que le problème de financement est plus lié à la pertinence du projet qu’à la taille de la banque.

Augustin Roger MOMOKANA