Chronique : les africains vont à la Mer comme des bœufs à l’abattoir…

Publié le 21 Juin 2018 par Augustin Roger MOMOKANA

Spread the love

 

Dschang, 21 juin (Sinotables.com) – Dans nos Pays (comme le Cameroun que je connais mieux), les gouvernants font croire aux jeunes qu’il n’y a aucun avenir, aucun espoir au Pays, nos dirigeants maintiennent exprès cette situation de NO FUTURE qui fait fuir la jeunesse, leur faisant croire à travers la télévision et tous les médias que leur vie serait mieux en Occident

Plusieurs personnes viennent souvent me proposer de les introduire dans mes projets artistiques pour pouvoir voyager avec moi et en contrepartie me “payent” en millions de francs CFA (je ne suis pas le seul artiste qui soit souvent sollicité)

Malheureusement pour ces gens, je ne me mêle pas de ces genres de “Business”

Combien de parents pleurent d’avoir mise 4 millions de francs CFA pour un “tuyau” de visa pour les States ou le Canada et se sont vus escroqués par des bandits qui leur ont promis le précieux Sésame.

Aujourd’hui on encourage la fuite du Pays en affichant des pubs partout en ville : Loterie américaine, la chance de votre Vie… émigrez au Canada rapide…Dubaï à 450.000 tout compris, etc.

Nos dirigeants après avoir fabriqué la misère ouvrent les frontières pour se débarrasser des frustrés, ces derniers préfèrent mourir en méditerranée que de quémander leur pain à longueur de journée. Alors quand partent les frustrés, le terrain est libre et nos Gouvernants peuvent partager les richesses qui abondent d’abord entre eux, avec leurs proches puis avec leur parti tribal.

Et les dirigeants européens dans tout ça ?

Ils déstabilisent l’Afrique ils pillent et spolient le Continent, et ceci avec la complicité des dirigeants africains eux même.

Pourquoi les jeunes africains partent ils?

Ils fuient la misère du Pays ou la guerre parfois les deux, leurs dirigeants gardent la porte ouverte pour que les naïfs partent et qu’ils laissent la place vide. C’est le système du “ça vaut pas la peine”

Au Cameroun, on appelle un adulte endurci de 40 ans : PETIT FRÈRE.  ça veut dire Irresponsable, voyou, ignorant : il peut attendre encore…quand il est fatigué d’attendre il décide la fuite, le départ et nos chers dirigeants peuvent déguster tous seuls le grand Gâteau national

Christian ETONGO