Commune de Dschang : vers l’élaboration de la stratégie de gestion des boues de vidange.

Publié le 11 Juil 2018 par Augustin Roger MOMOKANA

Spread the love

 

Dschang, 11 juillet (Sinotables.com) – Une étude sommaire en cours permettra à la commune de Dschang de disposer de premières informations de base pour la gestion des boues de vidange.

L’étude est réalisée par Louis Soubigou, stagiaire du Cycle d’ingénieur à l’École nationale supérieure en génie des technologies industrielles (ENSGTI) de Pau, en France.

Pendant 2 mois, le jeune chercheur dont le sujet du stage porte sur l’« Élaboration de la stratégie de gestion des boues de vidange pour la commune de Dschang et l’intercommunalité de la Menoua » va proposer un portrait-robot de l’approche intégrée pour la mise en œuvre de la filière GBV (gestion des boues de vidange).

Présentant son approche mardi, à un comité de suivi mis en place par la Commune de Dschang, Louis Soubigou a ressorti quelques éléments fondamentaux très appréciés par le comité conduit par le Directeur de l’Agence municipal de gestion des déchets (AMGED) Barthélémy Ndongson.

Il est désormais connu l’objectif de Dschang de mettre en place une stratégie de gestion des boues de vidange vise à répondre à un problème général d’assainissement, de préserver la nappe phréatique, de promouvoir de nouveaux emplois.

A Dschang, plus de 23 000m3 de boues de vidange sont produites par an, tandis qu’au niveau départemental le chiffre est évalué approximativement à 40 000 m3.

Les principaux fournisseurs sont les écoles, les hôpitaux, les hôtels, les voiries, etc. Les ménages ne sont pas à négliger.  Et l’un des soucis majeurs de Dschang sera de trouver le moyen de rendre accessible aux vidangeurs les ménages sur des zones difficiles.

L’idée de gestion des boues de vidange à Dschang fait suite à un appel à candidature lancé en 2017 par l’AIMF (Association internationale des Maires francophones). Le dossier de Dschang a été retenu dans la liste de sept adoptées par l’AIMF.

Après cette étude exploratoire, la Commune de Dschang et l’AIMF, Nantes Métropole probablement, vont se retrouver pour examiner la faisabilité du projet, avant de commander une étude plus approfondie devant spécifier les caractéristiques et l’option appropriée pour Dschang.

Augustin Roger MOMOKANA