Réseaux sociaux : La machine à fabriquer et à planifier le génocide au Cameroun.

Publié le 17 Août 2018 par Augustin Roger MOMOKANA

Spread the love

 

Qu’est-ce qui pourra se passer après l’élection présidentielle du 07 octobre ? Bien intelligent qui pourrait répondre à cette question suscitée par la tonalité des invectives des partisans des candidats à la présidentielle.

« Personne n’encourage les tueries, nous voulons tous la paix dans nos dix régions, nous sommes tous frères, c’est ce régime qui pour les camerounais au radicalisme, nos dirigeants sont des mercenaires », un Camerounais sur Facebook.

La paix ne va pas se gâter seulement à cause de la sécession dans les régions anglophones du pays, elle le sera, si rien n’est fait aujourd’hui, par les soutiens des candidats à la présidentielle.

Ils sont rangés derrière les candidats Paul Biya, ou Maurice Kamto. Leur contribution à l’avenir du Cameroun c’est l’invective, les insultes, les humiliations.  Il ne s’agit pas de débats, mais devient de la propagande. Me Momo Jean De Dieu qui s’est engagé en faveur de la candidature de Paul Biya est dans la braise. Il aurait trahi sa race.

Ces hommes et femmes qui, par ces discours partisans, construisent leur existence, ne sont rien d’autre que des armes génocidaires dressées contre le Cameroun.

L’avenir du Cameroun ne les préoccupe aucunement. Le débat qui vaille c’est défendre les qualités de leurs protégés. Peu importe la manière, le vocabulaire, et les coups que le Cameroun prend dans cette bagarre rangée.

Pourtant l’on est loin du 24 Septembre, date annoncée du lancement officiel de la campagne pour la présidentielle du 07 octobre 2018.

« Le professeur Mathias Owona Nguini, une fierté nationale. Politologue, Intellectuel, Universitaire, Enseignant- Chercheur », peut se permettre lui aussi des égarements suicidaires : « LES DJIHADISTES TONTINARDS SE PLAIGNENT D’ACHARNEMENT DE MA PART CONTRE LEUR CHAMPION – GOUROU, TONTON MAURIKA. EUX QUI ONT PASSÉ LE TEMPS À ME POURFENDRE ET VILIPENDER, ME HARCELANT DEPUIS DES ANNÉES!!!! LAISSEZ MOI RÉGLER LES DETTES CONTRACTÉES À MON PROFIT DU FAIT DE VOS INJURES, INVECTIVES ET CALOMNIES MOTIVÉES PAR LE FANATISME COMPULSIF ET L’ETHNOFASCIME NÉVROTIQUE (PENDANT AU MOINS 4 ANS:) ».

Augustin Roger MOMOKANA