Communautés : le gouverneur de la région de l’Ouest a assisté à l'”arrestation” du successeur de S.M. le professeur Donfack Sokeng Léopold.

Publié le 29 Août 2018 par Augustin Roger MOMOKANA

Spread the love

 

Le gouverneur de la région de l’Ouest, Awa Fonka Augustine a pris part, samedi 25 août, aux obsèques de Sa Majesté le professeur Léopold Donfack Sokeng, aux côtés du préfet de la Menoua et de nombreuses personnalités traditionnelles et administratives.

Ambiance extraordinaire samedi  25 août  à Ndento, chefferie traditionnelle de 3e degré dans le groupement Fongo-Tongo qui disait adieu à son chef, Fogo Donfack Sokeng Léopold décédé le mercredi 1er août à Yaoundé, à l’âge de 53 ans.

Outre les obsèques du défunt chef du village, sa Majesté Clément Djoukeng Gaïma, chef supérieur du groupement Fongo-Tongo a procédé à « l’arrestation » du nouveau chef du village Ndento. Après les usages coutumiers, le nouveaux Fogo a été présenté à Monsieur le Gouverneur  de la région de l’Ouest. Ce qui clôture la vacance à la tête de cette chefferie qui entame le règne de son 15e  souverain la dynastie Fogo.

Ainsi Marthely Ndemassong, un cadet du défunt chef, a été « arrêté » pour succéder à Sa Majesté Donfack Sokeng Léopold au trône de la dynastie Fogo. Il devient ainsi le 15e successeur de Fogo Ndento.  Le nouveau chef a la quarantaine sonné. Il travaille et réside au Etats-Unis d’Amérique.

De nombreuses personnalités ont pris part à cette double cérémonie, dont le préfet du Wouri Joseph Bertrand Mache Njouonwet, le Président du GICAM Célestin Tawamba, etc.

La mort du professeur Léopold Donfack Sokeng laisse Fongo-Tongo dans le désarroi. Des questions se posent sur les raisons qui peuvent justifier les départs prématurés des grandes élites du groupement. L’on se souvient du cas de Ndadem Franco et de nombreux autres.

 

Albert KINFACK