Aigle Royal de la Menoua: remobiliser tous les fils de la Menoua autour leur équipe chérie.

Publié le 15 Oct 2018 par Augustin Roger MOMOKANA

Spread the love

 

L’Aigle Royal de la Menoua se porte mal. La crise date du 6 mai, jour du passage du témoin à Ghislain Nkenlifack par Samuel Dongmo à l’issue d’un conseil d’administration très houleux.

Cette situation délétère a été décriée samedi 13 octobre, à l’occasion de l’Assemblée générale tenue à la Mairie de Dschang, en présence de l’Adjoint du sous-préfet de Dschang représentant le préfet du département de la Menoua.

« L’Aigle est en crise depuis le soir du 6 mai. Rien ne se passe plus comme avant. Vous avez deux clans. Jusqu’aujourd’hui l’ancienne équipe n’a jamais déposé les armes.»

Pour le président du Conseil d’Administration, comme pour le sénateur Etienne  Sonkin, la crise est profonde, mais l’équipe doit se relever et voler haut ; ce d’autant plus que les fauteurs de troubles sont dans la maison et bien connus.

« Je sens qu’on veut l’abattre. Il faut qu’il échoue(…) l’Aigle royal de la Menoua n’est pas l’affaire de Dongmo, elle n’est pas l’Affaire de Nkenlifack, elle n’est pas l’affaire de Sonkin… » Et le sénateur Etienne Sonkin d’ajouter « le leadership de la Menoua est dans les mains de  Jean Nkuete. Il faut qu’il l’exerce ; sinon on va lui demander ‘’qu’est-ce que tu as fait ?’’ ».

Pour les supporter, l’urgent est de prendre les dispositions nécessaires pour affilier l’Aigle royal  pour la saison sportive 2018/2019, et d’engager des recrutements à la mesure des ambitions de l’équipe qui sont le retour en Mtn Elite One.

Mais affilier l’équipe et recruter les joueurs ne réparera pas la situation. Il va falloir trouver 20 millions FCFA pour payer les dettes de l’équipe, afin d’obtenir la réouverture de ses comptes et de solder  tout différend financier avec des tiers qui ne cessent de saisir les tribunaux pour des dettes parfois sans justificatifs.  Bien plus, il va falloir convaincre les responsables et les administrateurs de se remobiliser autour de l’équipe. Pour cette deuxième préoccupation, un clin d’œil est fait au Vice-Premier Ministre Jean Nkuété et au Préfet du département de la Menoua.

Par ailleurs, le président Ghislain Nkenlifack a présenté son ambitieux projet pour l’Aigle royal de la Menoua. Il s’agit de partir d’une société à responsabilité limité (Aigle royal Sarl) gestionnaire de la marque Aigle royal de la Menoua, pour bâtir un puissant holding.

Ghislain Nkenlifack a présenté son  bilan de la saison écoulée. Il s’étend sur la période du 6 mai au 5 août 2018. Il se chiffre en recette à plus de 35 millions  FCFA, et en dépenses à plus de 35 millions FCFA.

Augustin Roger MOMOKANA