Dire c’est dit : rendez-vous à N’djamena avec la slamthérapeute Lydol.

Publié le 16 Nov 2018 par Augustin Roger MOMOKANA

Spread the love

Une médecine, sans bistouri ni comprimés, pour alléger les souffrances de l’Homme. Les patients d’Afrique sont donc avertis ! La slamthérapeute Lydol ouvrira sa tournée continentale par Ndjamena, la capitale de la République du Tchad.
Lors de cette première sortie, qui s’annonce unique, Lydol la slamthérapeute de nationalité camerounaise proposera à ses nombreux patients des activités d’auto guérison et dispensera [même] une formation en vue de renforcer l’autonomie professionnelle de l’équipe de slamthérapie fichée « Collectif Tchad Slam ».
Après le Tchad, l’artiste se rendra tour à tour au Congo Brazzaville, Cameroun, et Tanzanie. Au Cameroun et en Tanzanie; elle prendra part à plusieurs manifestations d’envergure dont Douala Hip –Pop et Voix féminines à Yaoundé d’une part, et le Sauti za Busara Festival à Zanzibar d’autre part.
«Soigner les maux par les mots ». Parler libère et partager ses expériences aide à se sentir moins seul. Avec la slamthérapie il s’agit de transmettre des messages d’espoir et d’amour en traitant des thématiques tels l’humanisme, la paix, et en posant des vers face aux problèmes qui minent notre société », a confié l’artiste à Sinotables.com.
Pourquoi une flopée d’activités : spectacles, ateliers, dédicaces lors de ce « Slamthérapie Africa Tour » ? Elle répond : « venez savoir sur place ». Contrairement aux campagnes de guérison chrétienne, les campagnes de slamthérapie ont l’avantage qu’elles ne sont fondées ni sur la collecte de fonds ni sur des discours sécessionnistes pour les familles en difficulté.
Pour mémoire, Lydol a récemment été membre du jury de la Coupe d’Afrique de Slam Poésie remportée par le slameur sénégalais Al Faruq.
Contacts:
lydoldolly@gmail.com
https://web.facebook.com/LydolSlam/
Augustin Roger MOMOKANA