Communautés : la Diaspora remporte le match de gala à l’occasion des funérailles de Ndongson René.

Publié le 29 Nov 2018 par Augustin Roger MOMOKANA

Spread the love

6-1. le score du match de gala ayant opposé la diaspora aux locaux, à l’occasion des funérailles de l’ancien maire de la commune de Dschang, Ndongson René, se passe de commentaire.
La Diaspora ayant dans ses rangs deux footballeurs professionnels, Pascal Ndongson et Jimmy Tsassong n’a été qu’une ballade de santé pour les « blancs » ; face aux « bleus » pourtant athlétiques et plus jeunes.
Sur les raisons de cette rencontre, l’initiateur, Pascal Ndongson, déclare que « je l’ai fait pour immortaliser mon père. Pour que sa mémoire revive. Il était très attachant aussi bien à ses enfants qu’à cette ville de Dschang dont il a écrit quelques belles pages en tant que maire et homme d’affaires. »
Le trio arbitral conduit par Yves Njike a réalisé, contrairement aux récriminations des perdants, une belle performance à l’occasion de ce match de Gala. Elle n’avait pas de choix, puisque les jeunes loups étaient encadrés par l’inusable Mario, ancien joueur de l’Aigle Royal de Dschang reconverti dans l’arbitrage.
Sur l’enjeu du match, Fomenkeu Ndongson Georges qui a remis le trophée au vainqueur du match s’est voulu un chef de famille comblé. « Comme c’était un problème de famille, les joueurs ont été divisés en deux pour former deux équipes. Notre papa aimait beaucoup le football, au point il se faisait appeler Eyengue, du nom d’un ancien joueur de l’Aigle Royal de Dschang. Il en était le fan. En plus Pascal est professionnel. Vous comprenez qu’il est tout à fait normal que pour ces funérailles il y ait eu un match de football », a-t-il déclaré au reporter de Sinotables.com.
Augustin Roger MOMOKANA