Cameroun: Dschang dans la liste des 20 villes concernées par le projet d’approvisionnement en eau potable.

Publié le 17 Déc 2018 par Augustin Roger MOMOKANA

Spread the love

34 milliards FCFA pour approvisionner 20 villes en eau potable du Cameroun. Tel est l’objet d’un contrat conclu entre l’Etat du Cameroun et l’indien WPIL. « Il va nécessiter la mobilisation de 34 milliards de FCFA ».

Il est question, selon le gouvernement camerounais, de renforcer le dispositif d’amélioration de l’offre en eau potable dans 20 villes majeures du pays.

Parmi les villes bénéficiaires de ce projet : Dschang, Garoua-Boulai, Garoua, Maroua, Yabassi, Meyomessala, Nkongsamba, Melong, Douala et Yaoundé.

« Ce projet consiste en la conception, la réhabilitation et la construction de systèmes d’approvisionnement en eau potable dans 20 villes camerounaises des régions du Centre, du Littoral, de l’Ouest, du Nord-Ouest, du Sud-Ouest et du Sud », a indiqué le que le ministre de l’Eau et de l’Energie (Minee), Gaston Eloundou Essomba.

Selon des informations officielles, « lWPIL Limited revendique une expérience de plus de 65 ans dans la conception, le développement, la fabrication, la construction, la mise en service et l’entretien de pompes et de systèmes de pompage ».

IWPIL est présent dans plusieurs pays dans le monde, à travers des partenaires à l’instar du Groupe Nkah engeniering au Cameroun. Ainsi on le retrouvera, en plus de l’Inde, au Royaume-Uni, en Italie, en France, en Suisse, en Afrique du Sud, en Zambie, en Australie et en Thaïlande.

Le programme « Accès à l’eau potable et assainissement liquide » du Ministère de l’Eau et de l’Energie pour le triennal 2019-2021 s’élève à 79 325 726 000 FCFA et 78 756 384 000 FCFA en crédit de paiement. Il met un accent d’honneur (87,18%) au financement des projets d’envergure dans l’amélioration de l’offre en eau potable en zone urbaine et péri-urbaine.

Augustin Roger MOMOKANA

Avec CameroonLink