Eclairage public : Douala va enfin dénommer ses Places et Rues.

Publié le 27 Déc 2018 par Augustin Roger MOMOKANA

Spread the love

Douala, métropole économique du Cameroun a mal de la dénomination inappropriée de ses rues. Porte d’entrée et de sortir du Cameroun, les noms attribués par les populations à ses rues n’honorent pas son statut de métropole.

Raison de la réunion, le 10 décembre dernier, de la Grande Commission technique de dénomination des places et rues de Douala. Il s’est agi pour cette commission d’examiner dossiers de dénomination de rues et de statuer sur l’érection de monuments en l’honneur de quelques grandes figures du Cameroun.

Ainsi Douala Manga Bell, Ruben Um Nyobe, Ethia Kum, Ethel Kondo Ebele et “Emmanuel Eboa Lotin seront honorés dans les prochains jours qui par une Place qui par une rue.

A titre d’exemples, tandis que le « Feu rouge Bessengue » devient la Place Kondo Ebele. Le Rond Point Sandaga quant à lui devient la Place Eboa Lotin.

Le seul hic, les personnalités honorées sont toutes originaires de Douala. Ce qui fait dire que Douala est entrain de rater l’écriture de l’histoire du Cameroun. On se serait attendu à voir sortir des travaux de cette commission des noms issus de tous les coins du Cameroun. Charles Atangana devra rester à Yaoundé, Njoya devra rester à l’Ouest, etc.

L’entreprise ne doit pas se limiter aux places et carrefours. L’autre attente, non moins pressante aussi, c’est l’adressage de la ville. «Il faut qu’on arrête d’indiquer nos maisons avec les expressions telles ” après le manguier derrière le forage ” ».

Augustin Roger MOMOKANA

Source Photo: twitter