Nécrologie : Papa Soup Djomgang Jean Paul quitte les Hommes.

Publié le 01 Jan 2019 par Augustin Roger MOMOKANA

Spread the love

Les obsèques de papa Soup Djomgang ont lieu du 1er au 05 janvier à Dschang et à Batoufam.

Il s’appelait Soup Djomgang Jean Paul. Il est bien connu dans ce Cameroun dont il a participé à la construction de 1983 à 1997. En sa qualité d’enseignant il a formé des milliers de jeunes camerounais. En tant qu’on il s’est attaché à une femme avec ils ont eu de valeureux enfants.

Papa Soup Djomgang Jean Paul est décédé le 3 décembre dernier à l’Hôpital de district de Dschang des suites de maladie. Il était âgé de 61 ans, pour être né le 15 juin 1957 à Bakossi.

Après la formation, 1983-1984, à l’ENIA de Pitoa il embrasse une longue carrière d’enseignant qui va le conduire tour à tour à l’Ecole Publique de Gaban (Extrême-Nord), puis aux écoles publiques de Kaélé Groupe 1, Banki (Foréké-Dschang), Foto, Ecole Annexe Groupe II A (Dschang). En 2005, il est muté comme personnel administratif à l’ENIEG de Dschang. Poste où il restera jusqu’à son départ à la retraite en juin 2017.

« Tu as fait fuir toutes mes peurs, dans mes yeux mis des couleurs. Tu as toujours eu foi en moi-même quand je te décevais ». Son Djouenang Séverin, « Don Severino » pour les intimes évoque ainsi la mémoire de son illustre papa qui l’a poussé à devenir un champion dans ses disciplines sportives.

Programme des obsèques
Mercredi 02 janvier 2019
-Veillée sans corps au domicile du défunt à Dschang (Quartier Administratif)

Jeudi 03 Janvier 2019
15H00 : Levée de corps à la morgue de l’hôpital de district de Dschang et installation au domicile du défunt
20H00 : Messe
22H : Veillée jusqu’à l’aube

Vendredi 04 Janvier 2019
09H : Départ de la dépouille pour Batoufam avec courte escale à Bafoussam
11H30 : Arrivée de la dépouille au domicile du défunt à Deptse Batoufam
20H : Grande veillée

Samedi 05 Janvier 2019
08H30 : Installation
9H00 : Culte d’inhumation et Témoignages
11H : Inhumation et collation

Sinotables.com adresse se compassion émue à Djouenang Severin ainsi qu’à l’ensemble de la famille si durement frappée par la disparition du père.