Disparition d’Emiliano Sala : le footballeur avait signalé que son avion était entrain de s’effondrer.

Publié le 23 Jan 2019 par Augustin Roger MOMOKANA

Spread the love

Après toute une journée de recherche, aucune nouvelle du footballeur Emiliano Sala dont l’avion qui le transportait de Nantes pour Cardiff a disparu lundi des radars lorsqu’il devait se trouver au large de Guernesey.

« Hé frères, comment ça va? Frère, je suis mort. J’étais à Nantes, je faisais des trucs, des trucs et des trucs … sans fin, sans fin, sans fin, sans fin. Alors de toute façon, les garçons, je suis maintenant dans un avion qui semble être en train de s’effondrer.»

Selon le bureau d’Enquêtes et d’Analyses pour la Sécurité de l’Aviation civile, le Piper PA-46 Malibu à bord duquel Emiliano Sala a disparu est immatriculé aux États-Unis et appartiendrait à un agent impliqué dans le transfert du joueur.

L’argentin Emiliano Sala sociétaire de Nantes FC venait de signer avec Cardiff City FC et avait pris un petit avion de tourisme le 21 janvier pour rejoindre son nouveau club, après avoir fait un tour à Nantes pour faire ses adieux à ses anciens coéquipiers.

Entamée lundi soir les recherches ont, selon Air Accidents Investigation Branch-le bureau chargé des enquêtes sur les accidents aériens au Royaume-Uni et dans ses territoires outre-mer- permis de fouiller une superficie de 3000 km².

Après cette troisième journée de recherches sans succès, les chances de retrouver le footballeur de 28 ans et le pilote David Ibbotson deviennent très minces, selon les gardes-côtes de Guernesey.

Emiliano Sala était bien connu et apprécié par les supporters de Nantes FC. Des hommages et des prières ne cessent de monter pour lui, espérant qu’il soit encore en vie.

L’un des messages que le footballeur avait envoyait aux siens pendant le vol :
« Et maintenant je pars pour Cardiff, fou de m’entraîner demain dans l’après-midi avec mes nouveaux coéquipiers. Nous verrons ce qui se passe.

« Dans une heure et demie, si vous n’avez pas eu de nouvelles de moi, je ne sais pas s’ils enverront quelqu’un me chercher, car ils ne vont pas me retrouver. Mais, vous savez …
« Papa, j’ai tellement peur. »

La Ville de Nantes dont faisait partie Emiliano Sala est jumelée avec Dschang depuis 1998 dans le cadre de la coopération décentralisée.

Augustin Roger MOMOKANA