Succession : que se passe-t-il à la chefferie supérieure Bangou ?

Publié le 28 Jan 2019 par Augustin Roger MOMOKANA

Spread the love

Le sous-préfet de Bangou, le député 4e Vice-président de l’Assemblée nationale, la famille royale Bangou, se déchirent pour le motif de l’organisation des obsèques de feu Sa Majesté Tayo II Marcel.

Selon une correspondance du prince Nana Sinkam Samuel au peuple Bangou, l’honorable Théodore Datouo, 4e vice-président de l’Assemblée nationale, aurait tenté de saboter le processus de dialogue en cours.

« Le destin et l’avenir du peuple Bangou est beaucoup trop important pour être sacrifié sur l’autel des ambitions personnelles égoïstes », écrit-il.

Il s’agit de ne pas dérober aux us et coutumes selon lesquelles seules les notables et les sous-chefs s’occupent de l’organisation de l’enterrement du fô, de ne pas saper les efforts déjà déployés pour la cohésion de la grande famille royale.

Dans un communiqué publié le 21 janvier 2019, l’Honorable Théodore Datouo, se présentant comme co-président du comité de coordination des obsèques Tayo II Marcel «porte à la connaissance de la communauté Bangou du Cameroun et de la diaspora, que la date du 28 janvier 2019 est définitivement arrêtée pour l’organisation des desdites obsèques.»

Il s’agit d’une position unilatérale. Elle n’émane pas de la volonté ni des notables ni de la famille royale dont le prince Nana Sinkam Samuel demeure le porte-parole.

Face à cet imbroglio, et après une concertation avec les différentes souches de la famille royale, le sous-préfet de l’arrondissement de Bangou a pris la décision d’interdire l’organisation des obsèques du monarque.

TAYO II Marcel est Chef supérieur Bangou depuis le 11 mai 1979. Il a été rappelé auprès de ses ancêtres le 16 novembre 2018, après 39 années de règne qualifié d’imposture par les descendants de Kemayou Sinkam Paul Bernard. Tayo II Marcel laisse derrière lui une situation des plus incertaines. Il va falloir réconcilier les deux lignées qui s’opposent pour sa succession, avant d’organiser ses obsèques.

Qui succédera à Kezembou Marcel allias Tayo Marcel à la tête du groupement Bangou ?

Avec Le Messager