Cameroun : voici les deux journalistes qui ont été enlevés par les gens-là.

Publié le 30 Jan 2019 par Augustin Roger MOMOKANA

Spread the love

Libérez Théodore Tchopa et David Eyengue Zima, les deux journalistes que vous avez enlevés lundi 28 janvier par la police alors qu’ils exerçaient leur boulot.

Théodore Tchopa et David Eyengue Zima, deux journalistes du quotidien Le Jour arrêtés le 28 janvier 2019 à Douala alors qu’ils couvraient une réunion étaient dans le domicile de l’homme politique Albert Dzongang demeurent introuvables.

La liberté d’expression est un droit garanti par la Constitution du Cameroun. Et enlever des journalistes en situation de reportage est une violation flagrante de la liberté de la presse par la police à la solde du gouvernement du Cameroun.

La police a, à cette même occasion, enlevé Maurice Kamto et plusieurs de ses partisans dont Albert Dzongang, Christian Penda Ekoka.

« Le quotidien Le Jour exprime ses vives inquiétudes par rapport à l’état de ces deux journalistes et sollicite des autorités compétentes toute information permettant de retrouver leur trace. »

Avec les affaires de ces derniers jours il serait nécessaire de revoir les pouvoirs de certains agents de l’État. Pour éviter ceux qui outrepassent leurs prérogatives, pour anéantir les abus de pouvoirs.

Augustin Roger MOMOKANA