Cameroun : le prisonnier de la honte [en principe] libéré.

Publié le 03 Avr 2019 par Augustin Roger MOMOKANA

Spread the love

Tchuenkam Jules Omer a été condamné, mardi 2 avril 2019, par le tribunal militaire de Yaoundé, à 10 ans d’emprisonnement ferme. Il devra payer à la justice 270.000 Fcfa, avant de recouvrer la liberté.
«Le tribunal a déclaré Tchuenkam Jules Omer coupable de +complicité de vol aggravé+. Décision connue finalement. 10 ans de prison: le temps passé en prison», ont expliqué les avocats de la défense.

A l’attention de ceux qui ne voient que du négatif dans les réseaux sociaux. La libération de Tchuenkam Jules Omer est un cinglant démenti, comme on en compte des centaines au quotidien.

L’accusé avait déjà passé plus de 10 ans dans les geôles de Kondengui sans que sont procès soit ouvert. Jusqu’à ce qu’un jour, il y a quelques semaines, David EBOUTOU rapporte son cas sur la toile. Un cas de détention abusive qui a meurtri l’opinion nationale, et pour lequel un collectif d’avocats s’est aussitôt constitué.

Le collectif d’avocats qui a contraint le tribunal militaire de Yaoundé à se pencher rapidement sur le cas de ce commerçant injustement interpellé et jeté par la seule volonté d’un sous-préfet (pour recel des biens volés) à qui il avait refusé d’accorder le crédit téléphonique supplémentaire comprend, entre autres, Me Dominique Fousse, Guy Olivier Moteng,

Les Avocats ont un grand rôle à jouer pour tuer le Cameroun-ci !!!

Augustin Roger MOMOKANA

Photo: cl2p.org