CAN U17 : Le Cameroun devient champion d’Afrique en battant la Guinée aux tirs au but.

Publié le 29 Avr 2019 par Augustin Roger MOMOKANA

Spread the love

Après un jeu égal, 0-0, aux termes des 90 minutes réglementaires, le Cameroun et la Guinée Conakry se sont expliqués aux tirs au but.

Les Lions indomptables cadets du Cameroun ont remporté aux tirs au but (5-3) la finale de la Coupe d’Afrique des Nations Total des moins de 17 ans, à Dar-es-Salam, en Tanzanie, devant la Guinée Conakry.

Le président Paul Biya n’a pas tardé avant d’envoyer ses félicitations aux lions indomptables cadets.

« Félicitations aux Lions cadets. Le #Cameroun est champion de la #CANTotalU17 de Football», a-t-il publié sur twitter dimanche soir.


Une épreuve à l’issue de laquelle Lionnel Wamba, le fils de Wamba Petit Michel, et ses coéquipiers ont été plus adroits que leur adversaire dont le quatrième tir des Guinéens a été repoussé par le gardien Manfred Ekoi à qui les séances de tirs au but ont particulièrement souris au cours de cette compétition continentale.

A cafonline, le sélectionneur des lions cadets, Libiih Thomas n’a pas caché ses attentes : « Nous avons gagné aux penaltys mais l’essentiel est fait. Nous espérons que cette victoire donnera l’opportunité aux autorités de notre pays de mettre les moyens pour le football des jeunes qui manque de tout(…) c’est une belle génération et avec un bon encadrement, je suis convaincu qu’ils peuvent aller très loin. »

Le président de la Fecafoot ; Seydou Mbombo Njoya a salué le talent de ces jeunes compatriotes.

Le goût de ça. Chaque fois que les lions ont eu à remporter ce trophée, ils ont eu dans leur rang un fils de la Menoua. En 2003 c’était avec Landry Nguemo qui a par la suite effectué une belle carrière de footballeur professionnel.

Lionnel Wamba est un phénomène. Ce tournoi l’a certainement exposé aux dirigeants des clubs professionnels. Vivement qu’il puisse en trouver un, lui qui doit toucher les sommets, en guise d’hommage à un papa talentueux mais qui a manqué d’accompagnement.

Augustin Roger MOMOKANA

Photo CafOnline.