Cameroun : le président Biya invite les mécontents à respecter la légalité.

Publié le 02 Mai 2019 par Augustin Roger MOMOKANA

Spread the love

A travers un tweet partagé jeudi 02 mai avec ses followers, le président de la république du Cameroun, S.E. #PaulBiya invite ses compatriotes à être légalistes.

En dénonçant le vandalisme, les manifestations illégales, le chahut et ou le désordre, les manifestations intempestives, le président Biya invite ses compatriotes à se ranger du côté de la loi.

« La liberté doit servir des causes justes », écrit-il, avant de rappeler qu’on « peut parfaitement s’exprimer sans dresser des barricades, sans détruire, sans saccager ».

Ce discours, à la #diaspora sans doute, intervient après les manifestations du 26 janvier dernier qui se sont soldées par le saccage de l’ambassade du #Cameroun à Paris.

Il pourrait également concerner les militants et sympathisants de l’opposition qui, s’étant vu interdire le droit de manifester contre le « hold up électoral », étaient quand même sortis massivement dans les rues à Yaoundé, Douala, Dschang, Bafoussam et Mbouda. Plus de 150 personnes avaient été interpellées et placées en détention à la prison centrale de Kondengui, à Yaoundé où elles font face au tribunal militaire.

« La liberté doit servir des causes justes. On peut parfaitement s’exprimer sans dresser des barricades, sans détruire, sans saccager. S’exprimer par des actes de vandalisme, par des manifestations illégales, des revendications intempestives, par le chahut ou le désordre n’est pas digne », a tweeté ce jeudi 2 mai le président Paul Biya.

Augustin Roger MOMOKANA