Qu’est-ce qui fait courir les chefs traditionnels chez le Premier Ministre ?

Publié le 07 Mai 2019 par Augustin Roger MOMOKANA

Spread the love

Qu’est-ce qui fait courir les chefs traditionnels chez le Premier Ministre ? Après ceux du Centre et Sud, après ceux du Sud-Ouest, c’était au tour des chefs traditionnels de la région de l’Ouest d’aller ce mardi à la rencontre du Premier Ministre, Chef du Gouvernement.

Le collectif des Chefs traditionnels de la région de l’Ouest sous la conduite de Sa Majesté Tchio Maurice, chef supérieur de Bamendjo, a été reçu en audience à l’immeuble Etoile, mardi 7 mai 2019, par le Premier Ministre, Chief Joseph Dion Ngute.

Qu’est-ce qui fait défiler les têtes couronnées chez le Premier Ministre ? Personne ne peut, pour l’instant, s’hasarder de répondre à la question.

Publiquement, on ne peut pas savoir ce qu’ils se promettent, en secret. Toutefois on sait qu’Ils devraient avoir conscience de la situation critique que traverse notre pays, notamment avec les conflits armés dans l’Extrême-Nord contre Boko Haram, et dans les régions du Nord-Ouest et Sud-Ouest contre les séparatistes anglophones.

Bien plus, ces crises ont plongé le Cameroun dans une crise sociopolitique qui tend à se généraliser du fait du nombre de plus en plus important des déplacés. Cela pourrait largement justifier la qualité des présents offert à Chief Joseph Dion Ngute. Ils lui ont remis un panier de jujube, un panier de cola, un tabouret perlé de cauris avec comme socle une panthère, des branches d’arbre de paix.

Il s’agissait certainement d’une visite de courtoisie à leur pair promu à la tête du gouvernement du 4 janvier 2019. Même si des personnes bien avisées pourraient ajouter que l’heure serait aux négociations des accords secrets pour l’avenir du RDPC face aux prochaines échéances électorales où le poids des chefs traditionnels n’est pas moindre.

Quoi qu’il en soit, les chefs traditionnels sont devenus, pour la majorité d’entre eux, des citoyens ordinaires qui se font même défier par leurs sujets. A cause de leur militantisme politique à ciel ouvert, et aussi à cause aussi du fait qu’ils pigent dans les caisses de l’État, en tant qu’auxiliaire de l’administration.

Dans tous les cas, les offrandes de ce jour représentent tout un message de paix, de partage. A leur homologue et Premier Ministre Chief Joseph Dion Ngute d’en faire bon usage.

Augustin Roger MOMOKANA

Photo @CameroonPm237