Serge Armel Njidjou en route pour Paris où il recevra le Prix Challenge Digital de l’AFD.

Publié le 07 Mai 2019 par Augustin Roger MOMOKANA

Spread the love

Le manager de l’AUI (Agence universitaire pour l’innovation), Serge Armel Njidjou se rend à Paris cette semaine où il sera reçu au Pavillon de l’Elysée lors de la Ministérielle égalité homme-femme à Paris.

Il sera reçu le 9 mai à l’Elysée, dans le cadre de la remise des Prix Challenge Digital de l’AFD (l’Agence Française de Développement) pour la Couveuse néonatale interactive AUI 1.0 mise au point par son agence a été retenue par le jury du concours.

Cet appareil a déjà été lauréat du Prix Spécial du Chef de l’Etat aux Journées d’Excellence de la Recherche scientifique et de l’Innovation du Cameroun en Février 2018.

« Cette couveuse néonatale se distingue notamment par sa résilience aux fluctuations énergétiques et l’interaction numérique audiovisuelle avec le smartphone du médecin. » Cet appareil a été conçu et construit à Dschang.

L’Agence Universitaire pour l’Innovation (AUI), association d’ingénieurs et universitaires passionnés d’innovation, créée en 2016, pour contribuer à l’émergence d’une industrie manufacturière locale normalisée, adaptée à notre contexte et à nos préoccupations courantes, par la maturation technico-économique des résultats de notre Recherche. Il s’agit d’un incubateur technologique qui a déjà des représentations à Yaoundé, Dschang, Bafoussam et Douala, qui vient de lancer sa première Spin-Off (AUI TECHNO SARL) dédiée à la fabrication et à la commercialisation des couveuses néonatales et d’autres enceintes électroniquement thermo-réglables.

Augustin Roger MOMOKANA