CRISE ANGLOPHONE : LE MINDEF DEMANDE AU HAUT COMMANDEMENT MILITAIRE DE DISCRIMINER LE PORT DE TÉLÉPHONIE.

Publié le 07 Juin 2019 par Augustin Roger MOMOKANA

Spread the love

Les soldats au front causent un grand tort à l’armée en se comportant tous comme photographes ou caméramans. Le constat est du MINDEF qui s’est adressé au haut commandement militaire.

«Réglementer l’usage de téléphone sur le champ d’opération. » Le ministre délégué à la présidence de la République chargé de la Défense veut dépouiller les soldats de leurs attributs.

Le Ministre Joseph Beti Assomo a demandé aux chefs militaires de discriminer le port du téléphone portable par les soldats dans le champ d’opération.

« Le soldat n’est pas un cinéaste », a déploré le MINDEF au regard des nombreuses images et photos compromettantes publiées sur les réseaux sociaux par les soldats dans le Nord-Ouest et le Sud-Ouest publient sur les réseaux sociaux.

De nombreuses vidéos faisant état des violations des droits de l’homme, de destruction des villages dans les régions anglophones, ont été prises et publiées par des éléments de l’armée régulière.

Elles ont suscité l’indignation de la communauté nationale et internationale, contraignante parfois le gouvernement à s’exprimer pour clarifier la situation.

Joseph Beti Assomo s’adressait à la hiérarchie militaire dans le cadre d’une mission qu’il vient d’effectuer dans les régions du Nord-Ouest et Nord-Ouest.

Augustin Roger MOMOKANA avec Canal 2