AGRICULTURE : L’AGRICULTURE BIOLOGIQUE AU CŒUR D’UN ATELIER D’INFORMATION ET DE SENSIBILISATION.

Publié le 26 Juin 2019 par Augustin Roger MOMOKANA

Spread the love

IDÉE AFRIQUE (Association pour la promotion des initiatives de développement des économies endogènes en Afrique) a réuni plus d’une centaine de producteurs agro-pastoraux de la Menoua le 25 juin à Doumbouo, dans la commune de Nkong-Zem, dans le cadre d’un « séminaire d’information et de sensibilisation sur le concept et la pratique de l’agriculture biologique ».

Cette rencontre en prélude au lancement, en juillet prochain, de la campagne « Menoua Agri Bio » (MAB) a permis aux participants d’être édifiés sur plusieurs thématiques dont l’agriculture biologique et la santé, les intrants biologiques, le compost biologique, les semences, l’itinéraire technique de production de la pomme de terre biologique, et la certification des produits biologiques.

Pour éplucher ces thématiques, IDÉE AFRIQUE a fait appel à plusieurs experts : Léopold Kenfack (Phytothérapeute et spécialiste de la production des intrants biologiques), Joël Moumbe Sagne (Coordonnateur du pôle valorisation du projet MaGeTV, Agence pour la gestion des déchets de la ville de Dschang), Aimé Membou (Chercheur indépendant et enseignant d’élevage et agriculture biologique), Clovis Dongmo (Conseiller agricole et semencier), et Georges Nantsa (Responsable de « Eat Bio »).

« Avec vous nous allons travailler d’arrache-pied pour mettre sur le marché des produits dans leur grandes variétés ».

Présidant la cérémonie, la 4e adjointe au maire de Nkong-Zem, Noumedem Clautide a exprimé sa gratitude à IDÉE AFRIQUE qui a choisi sa municipalité pour le lancement de cette importante initiative qui vise l’ensemble du territoire national camerounais. Il s’agit du projet « d’appui à la gestion et à la valorisation des déchets pour la production agricole » (PAGEVADA) qui non seulement vise à accroitre les revenus des producteurs, mais également à préserver l’environnement et à assurer une meilleures santé aux populations.

Selon l’organisateur, le séminaire de Doumbouo a été rendu possible grâce à quelques partenaires dont SOCADOU (Société coopérative des agriculteurs de Doumbouo), l’AMGED de la Commune de Dschang, la commune de Fokoué, la Cameroon Austria Alumni Association, et les représentations de IDEE AFRIQUE aux États-Unis et au Canada.

Cette mobilisation pour la campagne « Menoua Agri Bio » ambitionne de créer un véritable marché des produits biologiques, soit 100 tonnes de pomme de terre sur 5 hectares pour la première année. Une production qui sera commercialisée en ligne par la plateforme « Eat Bio » qui s’est engagé à assurer un prix stable aux producteurs.

Patrick Demanou Kana, le président de IDÉE AFRIQUE se réjouit de l’engouement des participants : « nous sommes globalement satisfaits. Parce que nous avons enregistré des participants de tous les horizons. Bien sûr on avait des producteurs locaux, mais également des personnes venues d’ailleurs. Ces derniers sont des bons relais. Je suis également très content de la présence des chefs traditionnels. »

Augustin Roger MOMOKANA