COMMUNE DE DSCHANG : SUSPENSION DU RECOUVREMENT FORCE DE L’IMPÔT APRÈS UN MOUVEMENT D’HUMEUR DES MOTOS TAXIMAN.

Publié le 26 Juil 2019 par Augustin Roger MOMOKANA

Spread the love

Les autorités de Dschang-le maire et le sous-préfet et les forces du maintien de l’ordre- ont tenu jeudi 25 juillet 2019 une séance de travail avec des représentants des transporteurs par moto.

Cette séance de travail faisait suite à un mouvement d’humeur des motos taximan qui a occasionné la paralysie de la circulation sur la Régionale n°17, précisément au niveau de l’Hôtel de ville de Dschang.

La réunion de crise a permis de prononcer la suspension de la campagne de recouvrement forcé de l’impôt par la mairie, la convocation pour mardi 30 juillet d’une réunion de concertation à l’effet d’examiner les plaintes et doléances des transporteurs.
Prendront part à la réunion, la sous-préfecture de Dschang, la mairie, la délégation départementale des transports, la gendarmerie et la police, les représentants des syndicats des motos taxis, les représentants des camps de moto taximan.

Pour rappel, les transporteurs reprochent à la mairie, entre autres, de laisser les agences de voyages « Avenir » et « Général » desservant la ligne Dschang-Bafoussam effectuer le ramassage de passager sur l’axe principal de la ville d’une part, la violence et la cupidité des agents municipaux chargés du recouvrement des recettes d’autre part.

L’un des constats relevés au cours de la réunion de jeudi est la forte présence des étudiants et enseignants vacataires dans le transport par moto taxi. A ceux-ci ajouter les déplacés des régions du Nord-ouest et Nord-ouest.

Il est attendu, parce la campagne de recouvrement reprendra après la réunion du 30 juillet, que ceux des transporteurs qui ne se sont pas encore acquittés de leurs impôts puissent le faire entre temps. D’où la restitution des motos mis en fourrière dans le cadre de cette opération.

Augustin Roger MOMOKANA