CAMEROUN : LA GESTION FINANCIÈRE DES UNIVERSITÉS D’ÉTAT OBJET D’UN ATELIER A L’UNIVERSITÉ DE DSCHANG.

Publié le 01 Août 2019 par Augustin Roger MOMOKANA

Spread the love

L’Université de Dschang a accueilli un atelier de renforcement des capacités des responsables intervenant dans la chaîne de la gestion des finances des Universités d’État du Cameroun.

Les responsables de la chaîne de la gestion des finances des universités de Dschang et Bamenda viennent de bénéficier d’un atelier de renforcement de leurs capacités de gestionnaires dans le but d’accroître les performances quotidiennes des universités d’État.

Cet atelier conjointement organisé par le ministère des Finances (MINFI) et le ministère de l’Enseignement supérieur (MINESUP) a regroupé outre les services financiers et comptables, les chefs d’établissement et tous les autres responsables de postes financiers.

L’atelier avait pour thème : « Techniques de gestion des finances publiques et amélioration de la gouvernance financière au sein des Universités d’État du Cameroun ».

Les journées du 30 et 31 juillet ont réuni le personnel cible de l’Université de Dschang avec à sa tête le recteur. Tandis que celles du 1er et 2 août ont été consacrées à l’Université de Bamenda conduite par son vice Chancellor.

Pendant les deux jours, les participants de Bamenda, tout comme ceux de Dschang, ont bénéficié de l’éclairage des experts du MINFI, notamment sur « la gestion administrative et académique au sein des universités d’État », et, « les généralités sur le budget programme », avec un accent particulier sur « l’exécution et le contrôle du budget programme », d’une part, et « Preparation and transmission of the chamber of accounts of management accounts by public accountants » d’autre part. Un cas pratique a accompagné chacune de ces thématiques.

L’atelier de Dschang fait partie d’une série en déploiement dans le territoire national. La cérémonie de lancement au été coprésidée le 15 juillet dernier, à l’hôtel Hilton, à Yaoundé, par le MINFI Louis Paul Motaze et le MINESUP le professeur Jacques Fame Ndongo.

Depuis lors la caravane est en marche du 16 juillet au 14 août. Après les universités de Yaoundé I, Yaoundé II, Douala, Buea, Dschang et Bamenda; elle prendra la route du septentrion, avec comme escales N’gaoundéré et Maroua.

Compte tenu du contexte de crise en vigueur dans les régions anglophones du pays, notamment le Nord-Ouest et le Sud-Ouest, l’université de Buea celle de Bamenda ont choisi d’accueillir leur atelier respectivement à Douala et à Dschang.

Pour rappel, « ces ateliers font suite d’une mission conjointe sous l’égide de l’Inspection générale du ministère des Finances et son pendant du ministère de l’Enseignement supérieur au sein des 08 universités d’État du Cameroun. A la suite de ce constat le premier Ministre, Chef du gouvernement a instruit d’organiser une session de renforcement des capacités des responsables intervenant dans la chaine de la gestion financière dans le but d’améliorer leurs performances quotidiennes », selon Aboubakary Souley, cadre en service au MINFI.

Augustin Roger MOMOKANA