CAMEROUN : LES AVOCATS ANNONCENT UNE SEMAINE DE GREVE.

Publié le 02 Sep 2019 par Augustin Roger MOMOKANA

Spread the love

Le barreau annonce un bras de fer contre le ministère de la justice dont les pratiques des juridictions sont décriées, contre les forces de sécurité qui piétine le droit et violentent physiquement ses membres.

“Le barreau décide de la suspension du port de la robe et de la non-fréquentation des cours et tribunaux sur toute l’étendue du territoire pendant cinq jours, du 16 au 20 septembre 2019.”
Cette décision découle de la session du Conseil de l’Ordre tenue en date du 31 août 2019 à Yaoundé.

Le barreau s’est réuni le 31 août à l’effet d’examiner les questions relatives à l’entrave de l’exercice professionnel et aux atteintes physiques contres les avocats.

Il se passe que depuis quelques années, plus précisément en 2016, l’honneur et le respect qui entourent la profession d’avocat ont pris un sérieux coup, notamment avec les fessées reçues par les avocats des forces de sécurité (officiers de police judiciaires), des intimidations et insultes par des magistrats, etc.

Pire, depuis la fin de l’élection présidentielle du 07 octobre 2018, des avocats n’ont pas eu accès à leurs clients, du fait de la volonté manifeste des magistrats militaires, et de certains fonctionnaires de justice particulièrement zélés.

Par ailleurs, de nombreux avocats ont été, ces derniers mois, l’objet de violences morales et physiques perpétrées, des interpellation et mises en détention arbitraire alors qu’ils exercent leur ministère.

Les résolutions font froid dans le dos, et l’opinion attend vivement la réaction du gouvernement. Elle ne s’imagine pas toute une semaine sans procès, du fait de la grève des avocats contraint par l’arbitraire de s’éloigner des prétoires.

Augustin Roger MOMOKANA