CAMEROUN : LE MRC ANNONCE LE MAINTIEN DE SON MEETING D’EBOLOWA MALGRÉ L’INTERDICTION PAR LE SOUS-PRÉFET.

Publié le 31 Oct 2019 par Augustin Roger MOMOKANA

Spread the love

Le MRC (Mouvement pour la renaissance du Cameroun) n’en fait qu’à sa tête. Il entend braver l’interdiction par le sous-préfet d’Ebolowa de tenir le meeting ce vendredi 1er novembre 2019.

« Le meeting d’Ebolowa est maintenu et aura lieu ce vendredi 1.11.19 », indique Dr. Oko’o Apollinaire, régional MRC du Sud.

Le Sous-préfet de l’arrondissement d’Ebolowa, Obam André Francis avait favorablement reçu la déclaration d’une manifestation visant l’installation et la présentation de nouveaux membres du MRC en date du 1er novembre 2019, au stade municipal d’Ebolowa.

Il avait d’ailleurs délivré le 28 octobre au sieur Evina Ongotto Narcisses un récépissé de déclaration de manifestation publique. Avant de revenir sur sa décision le lendemain, en prétextant que la volonté du MRC et du RDPC (Rassemblement démocratique du peuple camerounais) d’organiser un meeting politique « aux mêmes date, heure, et lieu » constituait une menace à l’ordre public.

Par conséquent, « tout contrevenant aux dispositions de la présente décision s’expose aux sanctions prévues en la matière par les lois et règlement en vigueur ».

Cette décision du Sous-préfet, en vérité, serait plutôt motivée par une sortie musclée d’un groupe de jeune d’Ebolowa qui a fermement exprimé son opposition à toute permission au parti de Maurice Kamto de manifester dans le chef-lieu de la région du Sud.

En effet, un message des jeunes du RDPC du sud aurait été intercepté sur whatsapp qui s’indigne en ces termes :

« En prélude au meeting projeté du MRC dans la cité capitale du Sud et de la Mvila qu’est Ebolowa, nous jeunes du Sud et de la ville d’ebolowa acquis pour la cause du havre de paix et père du vivre ensemble qu’est notre Guide son Excellence Paul BIYA, connaissant l’idée malsaine cachée derrière ce pseudo meeting et l’homme politique en question en tant que fauteur de trouble, tribaliste, manipulateur, vendeur d’illusions, adepte de l’insurrection et de la violence disons non à ce rassemblement projeté ici à Ebolowa socle granitique du RDPC, siège de l’exemplarité du vivre ensemble avec nos frères de tout les coins du Cameroun. Nous n’accepterons pas que notre vivre ensemble rencontre des troubles. Notre quiétude avec le RDPC nous suffit dans la Mvila. »

Augustin Roger MOMOKANA