CAMEROUN /ÉLECTIONS : RENDEZ-VOUS AUX URNES LE 09 FÉVRIER 2020.

Publié le 11 Nov 2019 par Augustin Roger MOMOKANA

Spread the love

Ça y est ! Le corps électoral est convoqué pour le 9 février 2020. Paul Biya a signé le décret avant de prendre le vol pour Paris où il prendra part, du 11 au 13 novembre, à la Deuxième édition du Sommet sur la Paix.

Cabral Libii et Me Ndocki annonce leur intention de concourir pour l’assemblée nationale.

Les Camerounais ont donc rendez-vous le 09 février 2020 avec les urnes. Ce sera pour renouveler les conseils municipaux et l’assemblée nationale. Des élections qui auraient dû se tenir depuis 2018. Elles ont été reportées à deux reprises par le président de la République.

« Le corps électorale est convoqué le dimanche 09 février 2020 à l’effet de procéder à l’élection des députés à l’Assemblée Nationale et des conseillers municipaux », a décrété ce 10 novembre le président Paul Biya.

Ainsi Paul Biya n’a pas souhaité faire passer la mise en place des régions, comme proposé par le Grand Dialogue National. En fait qu’a-t-il fait des recommandations de cette instance qu’il a lui-même décrétée et organisée ? On dirait qu’il souhaitait tout simplement avoir son visa pour ses déplacements à l’étranger.
Comment réagit la classe politique ?

Le RDPC est déjà prêt pour aller aux urnes. Des réunions secrètes se sont multipliées ces derniers temps, avec pour objet la mobilisation des militants et sympathisants dans la perspectives des “consultations électorales imminentes”. Sauf que les uns et les autres voyaient plutôt les régionales.

L’opposition est-elle prête ? Elle n’a pas de choix. Elle est attendue sur le terrain. « Ca va être le moment de vérité. Avis à tous ceux qui me disent la Fiancée du Peuple, le mariage est prévu le 9 février 2020. J’aurai peut-être l’honneur de devenir Madame la Députée… A vous de me dire. Kamerun, Ekombo’a mwaye », a aussitôt ironisé l’avocat Maitre Ndocki qui semble annoncer par ce post son intention de briguer un poste de député.

De même, Cabral Libii, le président du Parti camerounais pour la réconciliation nationale, a annoncé sur la Crtv son intention de se porter candidat au Parlement lors de ce double scrutin du 9 février.

Augustin Roger MOMOKANA