ÉLECTIONS DU 09 FÉVRIER 2020 : LE CONSEIL CONSTITUTIONNEL A REJETÉ LA LISTE DU RDPC DANS WOURI EST.

Publié le 19 Déc 2019 par Augustin Roger MOMOKANA

Spread the love

Herve Emmanuel Nkom, initialement tête de liste RDPC à Wouri Est pour les Élections législatives du 09février 2020, est éliminé par le Conseil constitutionnel du fait de sa double nationalité.

Le SDF avait attaqué la liste du RDPC aux législatives dans la circonscription électorale de Wouri Est, à Douala. La raison donnée est la nationalité française de Hervé Emmanuel Nkom.

Hervé Emmanuel Nkom, tête de la liste du RDPC dans la circonscription électorale du Wouri Est est un français. Un français a failli se faire élire député au Cameroun.

Le Conseil constitutionnel a rejeté la candidature de Hervé Emmanuel Nkom à l’occasion d’un contentieux introduit par le SDF s’appuyant sur la double nationalité du militant du RDPC.

Un délai de 3 jours est accordé au RDPC pour procéder au remplacement de Hervé Emmanuel Nkom.

Cette situation doit être embarrassante pour le RDPC qui, en plus de remplacer ce candidat sur la liste doit convaincre les électeurs à ne pas lui retirer sa confiance suite à ce cas pour lequel des voix dissonantes se font entre dans la maison.

Outre le cas Hervé Emmanuel Nkom, Le Conseil constitutionnel a statué sur les recours introduits par l’UPC. C’est ainsi qu’il a rétabli les listes de l’UPC dans Wouri Est, le Mfoundi, la Sanaga Maritime et la Haute-Sanaga. Par contre, mais la liste de Mbere a été maintenue rejetée pour non-paiement d’une caution.

Augustin Roger MOMOKANA