MENOUA – ÉLECTION DU MAIRE DE NKONG-ZEM : CE CITOYEN QUI VEUT DES EXPLICATIONS AVANT TOUTE ÉLECTION.

Publié le 17 Fév 2020 par Augustin Roger MOMOKANA

Spread the love

« Messieurs les conseillers municipaux KANA Victor et NGUEMENI Gaston je vous mets en garde et prends les populations à témoin. »

C’est un monsieur « imperturbable et déterminé ». Son attitude donne des sueurs froides à toute la communauté Bafou. Kana Paul, enseignant et directeur de collège d’enseignement technique industriel et commercial, en veut à Sa Majesté Fodong Kana III Victor et au maire sortant Ndzouebeng.

« Il reproche à Sa Majesté de couvrir un mauvais gestionnaire. Il accuse le Maire sortant, candidat à sa propre succession, d’avoir mal géré le financement d’une adduction d’eau potable. »

Ce dimanche, Kana Paul a fait irruption au palais royal Bafou où les conseillers municipaux –de ce groupement-nouvellement élus étaient en conclave en vue de la désignation de leur candidat à consensuel pour l’élection du maire de la Commune de Nkong-Zem. Il a remis à Sa Majesté une lettre qui doit « être lue » préalablement à la tenue de cette réunion.

Lire avant ou à la fin de l’assise ? Cette lettre a divisé les participants : pour les uns il faut la lire aussitôt. Ce que les autres n’approuvent pas. Finalement les premiers ont eu raison des seconds. Dans sa lettre, Kana Paul s’oppose à la réélection du maire sortant Ndzouebeng. Il lui reproche la mauvaise exécution d’un marché de près de 250 millions de francs dit adduction d’eau potable.

Selon nos sources, « Ensemble vous avez détourné plus de 240 000 000 Fcfa destinés à la réhabilitation des installations scan water et la construction de deux réseaux d’adduction en eau potable (financement FEICOM). Inaugurés le 24/9/2018, aucune goûte d’eau n’a jamais coulée jusqu’à ce jour », rapporte sa lettre qui précise par ailleurs que « si vous les (Conseillers municipaux) poussez à choisir encore NZOUEBENG qui ne doit même pas être candidat au regard des recommandations du comité central, alors dès mercredi 19/02/2020, Moi et mon équipe allons engager une plainte contre vous pour détournement et complicité de détournement des fonds publiques au TRIBUNAL CRIMINEL SPECIAL »

Le « perturbateur » a été extrait de force de la salle et la réunion s’est poursuivie. Ndzouebeng a eu pour concurrents Solange Kogedi et Dongho Jean Marie. Il les a laminés et sera le candidat du groupement Bafou à l’élection du maire fixée ce mardi 18 février 2020.
Ce mardi, les 41 conseillers municipaux issus du scrutin du 09 février éliront donc le maire et ses quatre adjoints. Pour le fauteuil du maire de la Commune de Nkong-Zem, Ndzouebeng aura comme challenger Dongmo David le candidat du groupement Baleveng. Les deux hommes se connaissent parfaitement. Ils étaient respectivement Maire et Premier adjoint au maire dans le dernier conseil.

Kana Paul a-t-il perdu la bataille à Bafou ? Sa position est susceptible d’avantager le candidat de Baleveng. Mais attention, cet homme qui a fait le tour de tous les partis politiques – RDPC, SDF, PADDEC et RMC- peut avoir une dernière carte dans sa poche. Surtout qu’il a annoncé sa détermination à couper la tête de Ndzouebeng.


Augustin Roger MOMOKANA

Décentralisation : le Ministre de la Décentralisation et du Développement local a inauguré deux châteaux d’eau à Nkong-Zem.